Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 17:36
Tu sais qu'il fait beau dans le sud? Depuis le temps que la Provence me manquait il fallait que je m'y installasse... Ci-fait.

Je suis fier et heureux de t'avoir manqué pendant ces presque deux semaines et, crois-moi (mais tu le sais parce que toi aussi tu scotches à ton écran 20 heures par jour) c'est pas facile de se passer de ce merveilleux joujou qu'est Internet, et encore moins facile de ne pas te retrouver quotidiennement, voire plusieurs fois par jour.

Tu es comme un amant formidable qu'on attendrait, la boule au ventre, en bas des escaliers, des roses en main, en comptant les secondes jusqu'à l'heure précise du rendez-vous galant...

La vie est rose, me voilà de retour chez moi, le printemps est là, les grillades et le rosé sont prêts, la campagne embaûme le thym et les femmes sont belles, aguicheuses et hautaines... Je suis chez moi.

Je suis chez moi mais je n'oublierai pas de sitôt une ville aux mille visages, aux mille villages même, tant les quartiers de Paris sont divers et leurs habitants mutliples...

Je n'oublierai pas la ville et ses charmes, Paris mon camarade, et je n'oublierai pas tous ceux et toutes celles qui ont compté là-haut, et si partir c'est mourir un peu (c'est de la sagesse populaire, et la sagesse populaire n'est pas conne, sinon elle n'aurait pas désigné un président aussi parfait) bref je ne me rappelle plus ce que je voulais dire puisque je me suis laissé embarquer dans ma réflexion comme un marin dans un bordel de la mer de Chine...

Ah oui, je disais ceux et celles qui ont compté... Tu sais, comme tout le monde, pet-être un peu plus que d'autres, je ne me sens bien et ne me construis qu'entouré de personnes de qualité, de coeur et d'esprit, et Paris m'a permis de rencontrer de ces pépites qui ne se déprécient jamais alors...

Alors j'aurais aimé te livrer tous ces visages que j'aime mais ce n'est pas le lieu (public) pour te les présenter, ils se reconnnaîtront, et probablement que nous nous reverrons cet été pour partager encore,
du pinard, du pâté, des idées et des émotions...

Du coup, je te livre plutôt un peu de mon Paris, en espérant qu'il te plaise...



Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans C'est ça la vie
commenter cet article

commentaires

tontonfoi 22/05/2007 21:40

Partir de Paris, impensable pour moi, mais je sais pas pourquoi...

Fredogino 27/05/2007 10:02

Il y en a qui en sont amoureux.

Melissa 21/05/2007 22:13

Mais tout le monde va vers les lattitudes méridionales! Sauf moi qui en reviens.Contente de te retrouver, Fred!

Fredogino 27/05/2007 10:05

Et moi donc, la Mel, et moi donc...

dadou 21/05/2007 19:49

Bienvenue chez toi alors.Bises

Fredogino 27/05/2007 10:04

Merci !

systool 21/05/2007 15:02

Etant à Bordeaux pendant trois mois, nous sommes désormais plus près ;-)SysT

Supermama 21/05/2007 10:00

C'est très bizarre, je ressens une pointe de tristesse à l'idée de ton départ dans le Sud, comme si tu me manquais ... Très paradoxal puisque notre lien n'est que virtuel ... Faut que j'y songe pour essayer de comprendre, j'ai un grain ou quoi ?Bises, et belle nouvelle vie au soleil !

Fredogino 27/05/2007 10:05

Partir, c'est crever un pneu disait l'autre.

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs