Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2005 3 26 /10 /octobre /2005 23:00
Les frères Grimm est certainement un des moins bons films de Terry Gilliam. C'est facile, quand on voit la somme de chefs-d'oeuvres que le gros a amassé lors de sa carrière (Brazil, The Fisher King, Las Vegas Parano, Les aventures du Baron de Munchausen...). Il a réalisé seulement 15 films à ce jour, d'abord avec les Monty Pythons, puis en solo, avec Brazil.

Et dès ce film, un acteur fétiche. Jonathan Pryce est Sam Lowry dans Brazil où il campe ce bureaucrate dépassé par son administration, bataillant seul contre la paperasserie. Dans les frères Grimm, il est le général Delatombe, un sadique français sans état d'âme, sans imagination. Amusant, c'était exactement son rôle dans les aventures du Baron de Munchausen, où il jouait le Très Ordinaire Horatio Jackson, qui fait fusiller un héros de guerre parce que son exemple, trop extraordinaire, risquerait de complexer les troupes crasses.

Rien que pour lui, ça vaut le coup de voir le film. Un bon film, c'est un bon méchant et là, le méchant est veule et pervers, formidablement joué... A propos de Jonathan Pryce, je vous conseille le très lent "Carrington" ou Pryce joue un auteur homosexuel dont est amoureuse la peintre Emma Thompson. Le film n'est pas grandiose, mais eux sont géniaux...

Donc, rien que pour Pryce, on peut voir les frères Grimm. Le scénar est sympa, sans plus, un joli petit conte. Bien entendu, Gilliam y ajoute sa virtuosité à maîtriser les ambiances, les lumières malsaines, les personnages caricaturaux...

Beaucoup de clins d'oeil, aux contes bien sûr mais aussi à ses précédents films. Par exemple la deuxième (je crois) scène du film, une petite fille (le petit chaperon rouge) se fait agresser dans la forêt et se fait attraper à la lisière, après en être sortie. C'est une scène qui fait irrémédiablement penser à Jabberwocky, un faux suspense qui se termine en terrain a priori plus paisible...

Que vous dire, sinon? Le monde de Terry Gilliam est toujours à part. Trouvailles visuelles, invention de machines délirantes, oppression du le rêve par le réel (souvent incarné par l'administration, ou le politique). Les frères Grimm n'échappe pas à la règle. En fait, si: il y a une happy end, et ce n'est pas souvent chez lui. Autre chose: je n'ai reconnu aucun Monty Python au casting. Les temps changent...



PS: eh, attends, j'ai oublié de te parler de l'histoire: les Grimm sont deux beaux Charlatans: Jacob, le cadet, a étudié les légendes allemandes et ils se font passer pour des exterminateurs de monstres. Jusqu'au jour où ils se font attrapper par l'armée françaisequi occupe l'Allemagne. Ils ont le choix entre l'exécution ou démasquer d'autres malins qui font disparaître des petites filles dans une forêt.

Le problème, c'est qu'il y a là un réel et puissant sortilège qui doit permettre de ramener la belle Monica Bellucci à la vie... Gniark, gniark, gniark...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Youkou en vacances... nan c'est pas vrai 17/07/2007 16:45

il ne m'a pas specialement touché ce film... quand à brazil...j'ai eu un choc emotionnel en le voyant :D(encore un quart d'heure à tuer) , t'en as  d'autres des articles?jte bise

Fredogino 24/07/2007 09:35

Va-z-y, lis ma belle, lis...

Darla 28/10/2005 10:52

Mince moi qui voulais aller le voir ce film...

Miora 27/10/2005 20:04

ça a l'air bien! je me demande si le DVD est déjà disponible par ici...
sympa ce blog!

Bonne continuation ;)

David 27/10/2005 17:44

J'ai vu le film et est un avis tres partagé, plaisant mais sans plus
A+

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs