Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00
Ouais, je sais, tu vas me dire que je fais encore mon militant de base...
Le poulet bat de l'aile, les banlieues brûlent à cause de l'avorton surexcité et de son compère le grand incapable, les polonais votent pour Vatican II, etc. et moi je m'en vais te parler de mes copains les socialos...

Mais bon quand même, si j'en parle c'est que c'est important...

On a beau être moqués par les gens que la politique n'intéresse pas (les gens de droite), ce qui va se passer le 9 novembre prochain est un tournant dans l'histoire du parti socialiste.
Le choix qui est soumis aux militants est simple:

Premièrement, le parti socialiste garde la même ligne politique, promet le grand soir aux électeurs à chaque élection, et fait ce qu'il peut lorsqu'il est élu pour faire oublier ses promesses non tenues (mon droit d'inventaire est un peu direct, mais tu as compris, je schématise).

Deuxièmement, le PS infléchit son discours d'opposition, ne le soumet plus à la tentation du renversement marxiste de la souveraineté. Il y perdra en souffle ce qu'il y gagnera en crédibilité.

Tu l'as compris, la première ligne, celle de l'absence de changement, c'est celle des motions Fabius et NPS. Le message qu'ils passent est clair: changeons les cadres. Fondamentalement, je ne suis pas contre. Ce qui m'ennuie c'est le message induit: ne changez pas la façon de faire de la politique, héritée des années Mitterrand (45-90).

Dieu sait que j'ai de l'admiration qui confine à la dévotion pour le bonhomme. Je me souviendrais toujours du jour de son élection: j'avais 6 ans. Mes parents pleuraient de bonheur...

Mais s'il y a bien quelque chose à changer dans la politique et le PS en particulier, c'est le louvoiement, quelquefois le reniement; en fait, c'est la mise en pratique du bon viel axiome politiqien adressé à Lorenzaccio par Machiavel, et incarné de plus en plus, et de manière posthume par notre ancien président, le seul de gauche sous la Ve République : la fin justifie les moyens.

Mon cul.

La fin ne justifie jamais les moyens si les moyens sont un reniement de soi, ou s'ils sont illégaux... j'y ajouterais avec plaisir s'ils ne sont pas fair play, c'est mon côté naïf. La fin justifie en revanche le déploiement de moyens, l'engagement, le courage, le travail au point d'être harassé. Là oui.

Tu l'as compris, il y a une chose que je n'aime pas, c'est que le Chevalier Blanc vienne me dire qu'il va tout changer, mais avec les mêmes procédés... Je ne peux pas y croire. Je ne nie pas un certain panache dans le geste, mais ma conception de la politique n'est pas de mettre des jeunes à la place des vieux, s'ils ont les mêmes méthodes. Au mieux, ils sont vieux avant l'heure...

Au pire, ils font semblant d'être jeunes.
Allons camarades, soyons honnêtes et droits, ça ne suffit pas mais c'est une bonne base...

PS: en parlant de chevalier blanc, et pour faire plus léger, rappelle-toi Gérard Lanvin dans "Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine" de Coluche, et sa merveilleuse chanson (eh, paroles de Coluche, musique de Gainsbourg quand même ;)...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

kindily 11/11/2005 18:48

53,71% pour nos éléphants, ça rigole pas (merci le Pas-de-Calais)! Bon, d'accord, nos éléphants, finalement, ils sont lourds, gros et tout plissés, mais ils ont au moins l'avantage d'être solidement ancrés dans le sol. Et ça, effectivement, les jeunes loups qui ont fait 23,65% feraient bien d'en prendre conscience. Faire du neuf avec du vieux, ça n'a jamais fonctionné.
Par contre, on rentre maintenant dans la seconde étape du parcours : se réunir, trouver un compromis... L'unité est-elle encore vraiment possible ?
Peillon n'exclut pas une alliance avec François Hollande, alors...
Mon Fred, redonne moi un peu d'espoir (enfin un peu plus, car je suis tout de même heureuse de ces quasi 54 % !)

berge 05/11/2005 22:42

J'ai suivit une conférence d'un gars (ça m'arrive ;o)) qui disait que d'après lui, il était ineluctable que les partis politiques sous leur forme actuel disparaissent. J'explique.
L'intrusion dans nos vies des nouvelles technologies, nous permet " de vivre plusieurs vies dans la même journée" et de concilier plusieurs passions dans des milieux socioculturels complètement différents qui en temps normal seraient tout à fait cloisonnés. Bref, c'est un peu confus pour moi et je n'ai pas vraiment le temps de développer le concept. La où je voulais en venir c'est que ce grand brassage culturel génére une multiplicité des intérêts et une impossibilité de dégager une "tendance politique dominante". Avant, le ouvrier restaient entre eux et votainet coco. Maintenant, il sortent de l'usine, vont faire de la musique avec des copains et votent pour les verts. Donc, les partis sont complètement à la ramasse car leurs propositions tombent toujours à coté de la plaque. Donc, diversité des opinions, donne diversité de partis, plus de majorité possible et plus de direction politique. Ca exacerbe les querelles de pouvoir et on ne voit plus que ça, car personne ne peut plus rassembler tout un peuple. Contrairement à fifounet, je pense hélas que la seule issue est dans le compromis. C'est long mais on ne peut plus imposer des grandes directions à coup de grandes idées. Ou alors, il faut tout faire péter et recommencer. Je pourrais m'appuyer sur Papaye qui dit que l'on trouve de bonnes idées partout. Soit les gens on vraiment la fibre démocratique et acceptent la difficulté de s'entendre tous ensemble, soit il leur faut de l'espoir pour vivre (et non le contraire) et là ça va péter quoi que l'on fasse.

Sinon, j'adore la métaphoer de papaye quand il parle de toute ces salades (sa frisée ;o).

Je relis pas j'ai déjà dit trop de bétises. Donc sorry pour les fautes.

Bzous.

Je ne sais pas qui est le con que tu es allé voir mais je vais te dire ce que j'en pense. Euh, quoi je l'ai déjà dit?
Je ne vois pas, dans aucune démocratie occidentale, d'autre système en vigueur que celui des partis. Ce n'est pas parce que la lutte des classes ne peut plus se poser dans les mêmes termes qu'il y a trente ans (c'est ça que le monsieur voulait signifier, Berge, la mort de la dichotomie marxiste) que le groupement sur la base d'idées a vécu.
J'aime beaucoup ton développement sur les ouvriers, mais ça m'étonnerait qu'ils votent vert. Il votent certainement entre Facteur et PCD (petit con démago). N'oublions pas que les syndicats disparaissent progressivement de l'entreprise alors qu'ils ont été très puissants. Et qu'ils étaient affilliés à des partis politiques, notamment la CGT au PC et la CFDT au PS... les travailleurs sont moins soumis à la propagande politique au sein de leur entrepise, et plus à la propagande mercantile... je ne suis pas sûr que ça en fasse des hommes meilleurs ;)

fifounet 04/11/2005 11:30

On peut faire du neuf avec des jeunes ET des vieux. Le tout est de ne pas s'entredéchirer. Remember 2002. Ca ne nous a malheureusement pas servi de leçon. Il faut appeler un chat un chat et arrêter la politique du consensus qui ne mène jamais bien loin.

"Bellerose, vous avez dit la seule intelligente chose". Juste un peit hiatus: souvent pour ne pas s'entredéchirer, il faut trouver un consensus. Disons que la politique c'est quand même de mettre en oeuvre des solutions qui satisfont la majorité sans insulter la minorité...

Youk 03/11/2005 15:01

Salut et merci pour tes commentaires.

Je suis aussi militant de base. Un fidèle parmi les fidèles, mais pas de l'appareil, des idées. Voir des éléphants conduire le troupeau au cimetière, ça ne m'inspire pas de joie.

Le 9, j'irai voter, mais pas pour le courant orthodoxe. Même si je sais que ça ne servira probablement à rien...
Cordialement, Youk

Je comprends tes craintes, Youk. Seulement, il y a des compétences dans lesquelles j'ai plus confiance que d'autres, pour l'instant. A notre charge à tous de faire bouger les choses :)

papaye 02/11/2005 19:15

Alors là, ma frisée elle te nettoierai tout ça à coup d'eau de javel à peine diluée, un gros sac poubelles pour mettre tous les dynosaures PSois dedans et elle recommencerai à zéro, avec des idées toutes neuves, en prenant les bonnes choses d'un peu partout (parce qu'il y en a partout) et elle te ferai un parti tout propre avec une bonne odeur de frais, de fleur et des petits agents commerciaux tout beaux comme toi pour le vendre à toutes les "pôvres" brebis égarées que nous sommes… mais ma frisée elle fait pas de politique… elle coupe les ch'veux…

Elle fait pas de politique... donc elle est de droite ;)

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs