Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 11:09
Ami étranger, toi qui vois dans la France un port de liberté et de fraternité dans un océan de tyrannies et d'individualisme, je suis désolé pour toi mais tu n'es plus le bienvenu ici, depuis cette nuit.

Toi qui as fui la misère, la faim, le despotisme, le népotisme, la prison et la torture, va chercher ailleurs le réconfort, les élus du peuple français (tu sais ce peuple sensé représenter la liberté et des droits de l'homme) te considèrent comme un tricheur, comme un profiteur.

Ils te regardent du coin de l'oeil, méfiants, suffisants, te jugent, te toisent, te soupèsent. Ils veulent tester ton sang. Laisse leur encore quelques temps et ils tâteront tes muscles et jugeront ta dentition... Ca ne te rappelle rien ?

Ne viens pas manger le pain des français, reste chez toi et crève en silence. De faim ou d'oppression, comme tu veux tu es libre... J'ai envie de pleurer aujourd'hui, alors

Je vais rire :
 

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

Quichottine 26/09/2007 01:05

Je suis revenue par là... le temps de te dire bonsoir sous l'oeil taquin de Fernand...

Fredogino 26/09/2007 12:07

Bonsoir à toi aussi Quichottine et merci d'être passée...

youkou :0008: 25/09/2007 11:28

Oui... j'espere bien aussi l'unique mandat... quant à la bétise des gens... mhummm ...Hé oh fredo pourquoi mon com d'en haut il disparait et reapparait... tu fais dans la censure... j'savais bien que la gauche s'était détournée :D

Fredogino 26/09/2007 12:43

Nann c'est le bordel en ce moment. Et un seul mandat, je ne sais pas. A l'opposition de proposer mieux.

semiramis 24/09/2007 09:04

Le 16 Juillet 2007, Catherine BERNARD Assistante Sociale à Solidarité Femmes à Belfort, a été contactée sur son lieu de travail par la Police aux Frontières.Elle a été appelée à se présenter le 17 Juillet 2007, pour clarifier la situation d’une femme immigrée victime de violences conjugales, qu’elle a rencontrée dans l’exercice normal de ses missions professionnelles (accueil, accompagnement, aide auprès de personnes victimes de violences conjugales).Convoquée dans le cadre de l’instruction, elle se retrouve placée en garde à vue et elle découvre qu’elle est mise en cause pour le motif « d’aide au séjour irrégulier ». Les Associations de la Maison Départementale des Femmes « Louise WEISS » : Centre d’Information des Droits des Femmes et de la Famille, Pluri’elles et Femmes Actives s’associent et soutiennent Solidarité Femmes, estimant qu’il est inconcevable et inacceptable de voir ainsi une salariée se retrouver dans une telle situation de mise en accusation.Intervenant depuis toujours aux côtés des personnes les plus en difficultés pour faire reconnaître leurs droits, nous souhaitons que tout professionnel, travaillant dans le champ de l’action sociale puisse être protégé de tels agissements.Par ailleurs, la loi du 26 novembre 2003 précise qu’ « une personne qui agit afin de répondre à un danger grave et imminent menaçant la vie ou l’intégrité physique de l’étranger ne peut pas être condamnée pour aide au séjour irrégulier d’un étranger ». Nous demandons aux employeurs publics et privés du secteur sanitaire et social, d’intervenir auprès du Ministère de la Justice et du Ministre de l’Intérieur pour que de tels faits ne puissent plus se répéter. Nous ne voulons plus que d’autres professionnels du social, de la santé, de l’éducation, de la justice, recevant une personne de nationalité étrangère, puisse subir le même sort que Catherine BERNARD assistante sociale ; ou Olivier PIRA éducateur spécialisé à Lille dont nous apprenons qu’il a vécu en 2004, une situation similaire dans l’exercice de sa profession auprès de jeunes mineurs et majeurs en difficultés. Comme il le souligne : « Il ne manque pas d’assistantes sociales de circonscription ou hospitalières, d’éducateurs, d’infirmiers…. qui sont quotidiennement en contact avec des populations étrangères, en situation irrégulière ou non qui demandent aide, assistance ou conseil aux services sociaux ou sanitaires ou accueillis en centre d’hébergement.Si le seul fait de recevoir, conseiller, accompagner ou soigner ces personnes implique potentiellement gardes à vues et mises en causes, alors ce serait un pas supplémentaire dans la négation des libertés publiques, vers l’état pénal qui fait perdre tout son sens à un travail social fondé sur le respect des personnes et de leur dignité ». Les militantes, les professionnelles des Associations de la Maison Départementale des femmes « Louise WEISS » affirment leur volonté d’accueillir, d’aider, d’assister, de protéger toutes les personnes victimes de violences quelque soit leur statut juridique ou administratif. Nous revendiquons donc le droit à tout être humain d’être respecté et de bénéficier d’une protection de son intégrité physique et morale.Le système actuel ne prend pas suffisamment en compte leur situation et les conséquences en cas de retour dans leur pays ; ce qui constitue pour nous une violation des droits humains et des valeurs républicaines de notre pays.

Fredogino 26/09/2007 13:01

Le pire c'est surtout que personne ne trouve rien d'autre à dire que "il est fort Sarko". Tricher ce n'est pas être fort. Mentir ce n'est pas être fort.

Sad Song 22/09/2007 15:54

"Nan mais c'est normal franchement, j'ai rien contre les étrangers mais voilà, y en a quand même beaucoup trop en France. Comment je suis étrangère à Londres? Oui mais là c'est pas pareil"Des fois j'ai envie de défenestrer mes collègues

Fredogino 26/09/2007 15:42

Quelquefois, ça ne leur ferait pas de mal... Dans le magazine Psikopat, il y avait comme ça "les histoires de mon poing dans ta gueule"...

:0075:D@net:0075: 22/09/2007 11:57

J'ai la chair de poule, il est très fort le Nicolas......Merci de ta visite.Bon week-end.D@net.

Fredogino 26/09/2007 15:40

Je ne trouve pas qu'il est fort. Il ment voilà tout. Ou plutôt non, il assène des vérités contradictoires. Ca ne peut pas fonctionner longtemps.

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs