Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 15:38
Pour répondre à Sémi, la vidéo arrivera plus tard. Quand je ne serai plus malade, quand j'aurai perdu mon gros nez rouge et mes cernes, et quand j'aurai tiré les enseignements de cette coupe du monde et fait les comptes des pronostics de nos copains blogueurs.

Pour l'instant je voudrais te dire que je ne suis pas vraiment déçu. En tout cas bien moins que la semaine dernière. Oui, c'est vrai, l'équipe de France a failli. Elle a fait beaucoup de fautes, elle a perdu de ballons, raté des essais en faisant des en-avant mais Coluche qu'elle a essayé, qu'elle a varié son jeu... Comme le dit Jean-Baptiste Elissalde, le coeur n'y était tout simplement plus.

Les français ont joué au courage ce match pour lequel ils n'avaient aucn repère. Lassés de ne rien jouer ils ont voulu tout jouer, prendre du plaisir et en donner aux spectateurs. Ils se sont fait des passes, ont couru avec le ballon, ils ont bien joué. Et les argentins, comme on s'y attendait, les ont empêché de jouer, ont pourri les sorties de balle,  et quand ils ont récupéré les ballons, quel talent ! Quelle explosivité ! Quelle précision !

Vraiment ces argentins ont été magnifiques durant tout le match, mais que ce serait-il passé si les français n'avaient pas commis trois en-avant sur des dernières ou avant-dernières passes en première mi-temps ? Le résultat aurait probablement été inversé.

Ensuite, il est vrai que la correction est rude et qu'au bout de trois contres, trois essais, les français ont baissé la tête et se sont rués à l'attaque les yeux fermés comme un taureau blessé. J'ai trouvé bête, pathétique et beau. Ils ont joué jusqu'au bout, ils ont essayé jusqu'au bout, comme la mouche qui se fracasse des dizaines  de fois sur la vitre de droite alors que tu as ouvert la partie gauche de la fenêtre.

C'était frustrant et triste pour les bleus, mais j'ai aimé ce match, rude, très rude devant, tendu avec quelques échauffourées (pas vrai Youkou, ça t'a énervée, hein ?) et surtout vivant avec beaucoup de jeu, des courses et une vraie tension dramatique. C'était un beau théâtre vivant et c'est ça qu'on veut dans le rugby. C'est ce que je recherche. La vie exacerbée. Avec ses luttes rudes, ses coups d'éclat, ses courses éperdues et ses joies partagées, ses peines partagées. Son partage quoi. Tu as vu les argentins tous serrés écouter avec émotion le "petit Napoléon", l'immense Augustin Pichot ? Tu as vu les français, le regard dans le vide
mais tous proches, Laporte, demain ministre, les larmes aux yeux, allant de l'un à l'autre de ses joueurs ?

L'aventure humaine du rugby est belle parce que les tricheurs n'y sont pas tolérés. On donne tout ou on n'est rien. Je considère Laporte comme responsable du gâchis anglais mais je respecte ce mec qui sait faire passer les valeurs de fraternité, de sacrifice, de mouvement coordonné. 

Alors voilà, triste et déçu pour les français, mais heureux d'avoir vu un beau match.

Et attention, parce que ce soir, ce pourrait être le même scénario. Tu te dis que je suis dingue. Les anglais ont pris 36 pions à cherche il y a trois semaines, soit. Mais c'était déjà dans une autre vie. Celle où les blacks faisaient encore peur. Celle où les australiens étaient favoris. C'était une autre vie, sans Jonny Wilkinson, sans Andy Gomarsall (et pas shall comme ces connards de commentateurs ont pris l'habitude de dire), sans Phil Vickery... Sans âme, quoi.

Aujourd'hui l'équipe d'Angleterre a une âme. Elle n'a toujours pas de jeu. Ses avants écrasent tout, ses arrières défendent et Jonny Wilkinson marque des buts. Same old...

Les sud-afs, eux, ont envoyé du jeu pendant toute la coupe du monde. Ils ont survolé tous leurs matches grâce à un bon pack (tiendra-t-il face à l'anglais alors qu'il s'est fait écraser par le 8 argentin?) mais surtout une ligne de trois quarts de feu, une paire de centres magnifiques avec Jaques  Fourie et le jeune François Steyn, des ailiers de feu avec Pietersen et Habana et un métronome au but avec le vieux grognard au look de garçon de plage, Percy Montgomery. Et le petit plus, Fourie du Preez à la mélée.

On va voir ce soir l'archétype du match de cette coupe du monde. Les verts vont jouer, courir, ouvrir, accélérer. Les blancs vont faire des petits tas, ralentir le jeu, mettre des coups de pied. Jusqu'à présent, c'est l'équipe qui n'a pas joué qui a gagné...

Et si l'Angleterre conservait son titre ?

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans Rugby
commenter cet article

commentaires

David 27/10/2007 12:15

"le Grand Ochestre du Splendid."
Il manque pas quelque chose, là ?
Un R, par exemple.

:0075:D@net:0075: 27/10/2007 10:26

Passons vite à un autre sujet, je vois ta photo "ma binette partout" avec tes chaussettes rouge...tu fais des pointes ?Bonne fin de semaine.D@net.

Youkou :0008: 25/10/2007 22:24

T'as mouru ou tu nous aimes puuuu ? :(

D&D 25/10/2007 20:27

Quoi qu'il en soit, il est 'achement bien cet article. Même un inculte comme moi, ça m'a passionné de le lire... :-)

Fifounet 25/10/2007 15:36

Et, du coup, aigri, tu postes plus... ;)

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs