Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 18:52
Rhââ, je me sens une âme créatrice de fou en ce moment, tu sens comme je suis présent, l'esprit  acéré, le mot aiguisé, l'appétit aussi ?

Bah j'espère te manquer un peu mais tu sais, avec le boulot à fond, la politique aussi et une vie (très) privée assez (très !) agréable, je ne suis pas à moi. En fait rien ne m'appartient vraiment en ce moment.

L'autre soir, après une réunion, je retourne vers ma voiture en discutant de la situation politique lambescaine avec Vincent, je l'ouvre et je me rends compte qu'il y a des  feuilles par terre côté conducteur. Quel con ? me molestai-je directement, j'ai dû oublier de fermer la fenêtre.

Ah non, en fait il y a des morceaux de glaces par terre. Putain ma vitre. PUTAIN ma colonne de direction !

Ah, la la mon pote, des mauvais professionnels j'en ai connu, des mauvais politiques, des mauvais flics, des mauvais agents de la SNCF, des secrétaires bidon, etc.

Je n'avais pas eu affaire encore à un mauvais voleur. Pauvre mastre. Pauvre, pôôôvre mastre. Tu n'es même pas bon à rien, tu es mauvais à tout ! Qu'est-ce que tu m'as pas fait à ma petite bagnole qui ne demandait rien à personne!

Bien sûr elle est neuve et sympa, mais tu sauras, gros nul (j'espère que tu étais seul pour être aussi ridicule), que les voitures d'aujourd'hui ne démarrent plus au court-circuit, et que d'arracher ma colonne et de découper mes fils, ça n'a servi à rien, encore moins que d'attaquer le neiman avec un tournevis, un couteau ou un chalumeau !

Je ne sais pas comment tu t'y es pris mais tu es reparti à pied. Et moi aussi, la voiture est désormais inutilisable. Qu'est-ce que j'aurais aimé que tu rentres dans la salle et que tu me demandes les clés ! Mais non. Je t'imagine gavé de films américains à la con, fringues et démarche ridicule, accent pointu malgré ta provençalité, je te plains plus qu'autre chose...

Enfin bon, il n'y a pas de mal, je voulais juste dire que je t'avais trouvé nul, et que j'aurais préféré qu'elle soit vraiment volée cette bagnole, ou que tu aies embarqué quelques-uns des CD qui y trainaient, ça ne t'aurait pas fait de mal, Petrucciani, Brassens et d'autres...

Où sont donc passés les trousse-laine d'antan qui élevaient leur illégalité au rang d'art ? Enfin les rares, les grands ducs de la cambriole, les aigles de la truanderie... S'il en existe encore, en tout cas, ils sont pas à Lambesc.

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans C'est ça la vie
commenter cet article

commentaires

Quichottine 31/12/2007 15:44

Je te souhaite, pour toute l'année à venir, chaque jour, le chant d'un oiseau, le parfum d'une fleur, le sourire d'un ami...Bisous à partager...

Niconippon 31/12/2007 09:40

En te souhaitant une année 2008 productive et prolixe en articles ;-)Bonne Année mon poteau !

Supermama 30/12/2007 13:48

Coucou Frédo, de grosses bises à tous les tiens et tout plein de bonnes choses pour toi aussi !

Anne 28/12/2007 18:56

T'es où Fredogino ?

:0075:D@net:0010: 28/12/2007 10:56

Bonjour,Me voici de retour.Et toi ?D@net.

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs