Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 12:48
J'ai fait aussi un peu le tri dans les journaux qui s'amoncelaient sur mon bureau, ils menaçaient à tout moment de tomber et d'obstruer incongrument la sortie ! Emmuré vivant... non c'en était trop, alors j'ai lu un peu, jeté beaucoup et je m'apprêtais à t'écrire lorsqu'il me fut fait remarquer que j'avais grièvement fauté dans le post précédent. Prenant mon courage à deux mains pour les poser sur le clavier, je corrigeai donc et commençai et écrire.

Sur Bayrou. Parce qu'il me fait bien rire. Et que les dirigeants du PS et les journalistes qui le prennent au sérieux m'interpellent (au niveau de mon faux-cul comme dirait l'autre).

Je ne comprends pas qu'on puisse envisager sérieusement une alliance du PS avec le Modem dans l'état actuel des choses. Quoi, sur la base du résultat des présidentielles ? Avec une gauche aux abois ? Non merci.

Sans volonté aucune de choquer les électeurs centristes (j'ai moi-même un ami - des meilleurs - qui fraie régulièrement avec cette molle engeance), la démocratie chrétienne est depuis des temps immémoriaux pour le jeune homme que je suis une force d'appoint de la droite. Réduit à la portion congrue par l'action successive de Chirac puis Sarkozy, le centre s'est désagrégé ces dernières années et n'est plus cette droite humaniste et moderniste qu'elle représentait encore jusqu'au milieu des années 80.

Alors aussi incongru que cela puisse paraître, écrasé sur la droite, voilà que tel le Barbapapa d'idées mollassones qu'il est, le centre, laisse repousser sa graisse bienheureuse à gauche, où il y a de l'espace.

Bien entendu, cet espace-là a été libéré par des gauchistes toujours aussi irresponsables (au sens où ils refusent d'assumer des resposanbilités), et une gauche de gouvernement aux abonnés absents : le PC n'en finit plus de se demander comment il peut se restructurer, les Verts n'ont jamais existé (peut-être que Cohn-Bendit, ce politique génial, le sauvera et en fera un vrai parti?) le PS a grandement perdu de sa crédibilité économique et politique à cause d'une campagne des présidentielles mal maîtrisée et la cacophonie ambiante depuis 2005.

Résultat : les humanistes de gauche ni marxistes ni anti-tout n'ont pas voté PS, ils ont voté Bayrou. Prends ça dans ta gueule (et dans la mienne aussi, en tant que militant d'un parti pour le moment ridicule). Fort de ça, le copain Bayrou, qui a permis la victoire de Sarkozy en refusant de soutenir Royal l'an dernier au 2e tour de la présidentielle, tend aujourd'hui la main au PS miné par ses querelles intestines en lui proposant de s'allier. Hum.

Plusieurs questions : 1 pourquoi maintenant ? Il y a un an, on était pareil que Sarko, aujourd'hui, c'est fini ? 2 sur quelles bases programmatiques ? Sa haine du président n'est pas un terreau suffisant... 3 sur quelles bases électorales ? Il me semble que la base électorale du Modem n'existe que dans la droite bien-pensante, et que le Parti socialiste doit se faire un objectif majeur que de reconquérir les classes moyennes cultivées et progressistes, tout en gardant sa base.

L'électorat du Modem, M. Bayrou ne peut pas le "monnayer" dans un accord d'opposition car il ne lui appartient pas. Il a su lui parler à un moment, mais il n'est pas figé. Le PS doit apprendre à reparler aux classes moyennes (en fait il doit réapprendre à parler, tout simplement, et d'une voix de préférence). C'est un enjeu électoral majeur pour l'avenir du Parti socialiste. Qu'on laisse le Béarnais s'époumonner dans son coin et qu'on travaille sur nos idées, notre message. Le travail paie toujours à un moment ou à un autre. Enfin j'espère.

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

michelle 21/09/2008 23:12

C'est pas sérieux! Barbapapa adipeux! juste transformiste et magicien Barbapapa.Se muait en bouée, en oreiller, en bateau, transportait tout le monde et surtout les petits!J'avais les yeux plein d'espoir quand y avait Barbapapa mais en ce qui concerne Bayrou....Le vent a tourné, disséminé les repères, tistement  pélagique!Moi je veux de la lumière et ni la gauche ni la droite ni le centre ne sont actuellement en mesure de me l'apporter.Sarko a refermé mai 68, le centre ne tient plus son couloir et tangue à gauche et à droite, et la gauche ne peut plus faire mai 68On peut faire quoi quand on n'a plus nI fonds ni forme?Simple problème de larynx? l'évolution passe par quoi?Je pense sincèrement que la société contemporaine n'est plus encline à tolérer ces tours de passe-passe: les vases communicants en politique ça n'existe pas. Le niveau ne s'élève pour personne.L'intégrité ça existe?Les politiciens, élus, non élus, sont ils des publicitaires recalés qui n'ont plus aucun bonheur à vendre ou du moins à partager?Il y  avait le rêve pour soutenir nos vies et la procuration pour parfois soutenir le rêve mais les réalités d'aujourd'ui ont balayé tout cela pour ne dépeindre qu'une triste vérité: cette société manichéenne rend tout le monde mauvais.

Fifounet 18/09/2008 15:06

Depuis 2007, la gauche n'a pas avancé d'un pouce. Elle a même reculé. Elle n'a aujourd'hui ni tête, ni projet alternatif, ni stratégie. Les socialistes ne savent plus où ils habitent, ni de quel côté se tourner.Elle est éternellement en désordre de bataille interne avec un mal de crâne persistant. Désolant !

Nico 17/09/2008 19:50

euh...je daterais quant à moi la cacophonie interne du PS avant 2005...disons plutôt dès le lendemain de la défaite de Lionel en 2002 ?Gros poutou

SysTooL 17/09/2008 18:49

"qui fraie régulièrement avec cette molle engeance"...T'es vraiment de retour, toi ;-)SysT

D&D 17/09/2008 17:39

Belle synthèse que ton dernier paragraphe... Je médite :-)

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs