Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2006 1 24 /04 /avril /2006 13:08





Voilà près de trois siècles que ce pays s'est endormi sous la poussière emmenée par le vent virulent du sud. La chaleur règne dans cette atmosphère de sècheresse ventée. Les maïs ne s'essaient même pas à pousser tellement le rayonnement solaire les en décourage. La poussière rouge couvre les bocages. Les bouviers taillent les cactus pour en brûler la feuille et la donner en pâture aux zébus assoifés et affamés.


Inlassablement, les charettes vont et viennent chargées de barriques bleues pleines d'une eau boueuse, à peine décantée. C'est le fil de la vie. Et cette farce de symposium international de l'eau dans la région Androy. Les gros bailleurs sont là. Les dirigeants locaux aussi. Les perdiem aussi… Et de toutes façons, qu'est ce que cela peut faire, la bière est fraîche et abonde pour peu qu'on ait… la fraîche !


Déception sur déception, l'aventure de l'appui à l'émancipation dans un milieu où les "gros" ne veulent surtout pas que tout cela change est bien difficile et donne parfois l'envie de poser des bombes… Crispation neuronale dans les situations de crise et de conflit, je passe la vitesse sourdine et patience. Ca marche plutôt bien et le temps retourne les choses contre ceux qui les provoquent. Maire, Député, petit à petit à force d'obstination et de non prise en compte se retrouvent face à une petite bande de gars qui veulent que la région bouge et qui le prouvent (organisation de festival, manifestation à l'occasion des journées de la femme, de l'enfant et autres dates symboliques, parole donnée aux petits dans les émissions radio,…).


Pas de gloire, pas d'oriflamme, pas de cris de victoire, pas de reconnaissance recherchée sont je crois des étapes nécessaires si enfin, on veut aider les gens d'ici. Je dis cela pour les habitants du sud de Madagascar; cela doit être vrai également dans de nombreux autres pays.


Je viens de lire un bouquin de François Xavier Verschave qui s'appelle "la Françafrique". J'ai l'impression maintenant de vivre au jour le jour les conséquences de cette politique destructrice menée par notre pays pendant des décennies. Et pire ce que je constate est la prise de relais sur des bases encore plus obscures par les States, avec une incompréhension certaine des modes de pensée de ce monde traditionnaliste et millénaire. L'image du sauvage est encore très présente et persistera longtemps dans nos cerveaux occidentaux pervertis par Mme TV et ses satellites. Allez aidons ce pauvres petits noirs…ils nous font tellement pitié à manger de la poussière et à vivre dans des cahutes de l'âge des cavernes.


Viens comprendre leur passion pour leurs zébus et leurs funérailles, tu comprendras mieux pourquoi tu aimes ta belle voiture et ta chaîne hifi hi tech ! Tu comprendras cette vibration profonde dans tes tripes de mâle quand tu verras leurs femmes resplendissantes aux sourires de parures,  la joie est si communicative. Et toi, femme, tu verras l'honneur sur les visages et dans les gestes, tu verras comment peut fonctionner un monde basé sur l'honneur de l'homme et du clan. Il n'y a que ça qui compte ! Tout est mortel sauf l'honneur de devenir un ancêtre de rang, avec une demeure digne de Pharaon. D'aucuns disent que les Antandroy descendent des juifs d'Egypte. Et pourquoi pas ?!? Même la dolique dont ils se nourissent portent le nom de dolique d'Egypte (lablab purpuerus.)


Oh, gars, oh meuf, ne crois pas que mon ton soit plus ironique que ce qu'il se doit ! La franchise est le fil conducteur de mes mots. Je ne vise pas le cœur mais la tête ! Le miel et le habobo (lait caillé, prononcé Haboubou) seront pour un autre jour, quand tu seras mon invité ...

Izay !

Bib

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écriture 26/04/2006 14:28

Coucou Fredo, tu as bien raison, nous avons tous besoin d'un début. Au faite tu t'en sors avec le principe du téléchargement? Sinon n'hésite pas et surtout merci pour l'intérêt que tu portes à mes écrits. Bien à toi.

Danet 25/04/2006 20:32

Il faut y aller, je te promets que c'est génial comme musée, attention il faut y aller en groupe, ce n'est pas ouvert aux "individuels", mais cela vaut franchement le coup ! D'ailleurs tu peux voir mes petites-filles dans le diaporame, elles étaient ravies !Bisous Danet.

renée et christian 25/04/2006 17:50

SUPER, je vois que même si mon com. n'apparait pas, tu l'a lu tout de même, O.B. n'arrête pas de m'embeter aujourd'hui.Tu as bien répondu à la question, je ne le répéterais pas.Beau métier que tu as là, félicitation, tu dois avoir fait de hautes études pour en arriver là ?Merci de m'avoir tout avoué, mais je trouve que lorsque je te regarde en photo, tu n'a pas le physique de l'emploi, tu as l'air d'un mec qui aime la vie, et qui n'a pas l'air de se prendre au sérieux. LE genre de physique que j'aime, bon copain. Ho je commence à dire des bêtises, vu mon âge je peux me lâcher, tu me plait bien, et je te garde HAHAHA, j'aime bien rigoler tu as du t'en apercevoir. Toutes mes amitiés, gros bisous à + Mamiekéké

renée et christian 25/04/2006 16:55

bien sur que tu travailles,  coquin , ce n'est pas ça que je voulais dire, Ho, que fais tu comme travail ? (si tu me l'as déjà dit pardonne moi, l'étourderie est dûe à mon grand âge hihihi, plutôt à mon âge certain, à notre époque on ne sait pas quand on doit être vieux ou pas ?) mais même dans ce cas, redit le moi, je pense faire des petites fiches afin de me rappeler ce que font tous mes amis, où ils habitent, etc .. quand pense tu ? Moi je trouve que ce n'est pas une mauvaise idée.A + Mamiekeke

renée et christian 25/04/2006 16:13

Frédogino BONJOUR, ha que je suis soulagée de voir que tu es rentré, enfin presque tous les jours des nouvelles fraîches, c'est presque mieux que le téléphone.Grosses bises à toi, que fais tu depuis que tu es rentré ? Ca aussi ça m'interresse !Bonne fin de journée.Mamiekéké

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs