Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 12:09

Une ville

un appartement

un londonien arrivant en costard pour se balader en polo rose

trois miches de pain

une bouteille de Brouilly

 

un raton laveur

 

un kilo de farine

quelques dizaines de calamars

un vendeur en congé de sa voiture

dix tranches de jambon blanc

vingt tranches de coppa de la musique espagnole

deux camemberts Le Rustique pas trop coulants

 

un autre raton laveur

 

une bonbonne de cinq litres de bière pression pour rafraîchir les idées

un beau foie gras de cinq cents grammes

quatre bouteilles de Jules Reynaud rouge

un pamparot réjoui de tout sept virgule trois kilomètres à pied

un palais luxembourgeois un cubitainer de cinq litres de rosé

un bambin deux parents heureux Paris mon camarade

 

encore un raton laveur

 

quatre bouteilles d’un Viognier luberonais  frais comme la rosée

des pois chiches bien un kilo il faut ce qu’il faut

deux kilos d’oignons éléments de base d’une saine alimentation

un kebab un chinois un litre et demi de sangria

quelques bières

une foire à ciel couvert des moustaches du sud ouest un sandwich aux magrets de canard arrosé de sauce aux cèpes et de cahors

une compilation ovestohampsteadienne un medley séquano-londonien

des grignottes à ne plus savoir qu’en faire quelques tomates deux têtes d’ail

un lecteur photographe ébéniste

des tomates séchées au soleil de Provence

une tapenade écrasée au bocal

trois baguettes cinq pains au chocolat cinq croissants douze œufs une brique de fromage de vache cinq cents grammes de café

une cinquantaine d’anchois un kilogramme d’olives dont un demi-litre d’huile trois plaquettes de chocolat venant de nulle part et finissant très bas

un Gaillac de mille neuf cent quatre-vingt dix-sept un moulin des nonnes un Reuilly trois saucisses sèches deux roqueforts

 

plusieurs ratons laveurs

 

un fatigué de nature qui ne s’endort vraiment jamais

une verveine à soixante cinq degrés trente deux cartes

un fromage de Touraine vingt bonnes tranches de pancetta

quatre litres de limonade essentiellement destinés à limer le rosé

quatre andouillettes pour faire bonne mesure un rot plusieurs deux cents grammes de houmous cent grammes de tapenade de l’extérieur une flatulence plusieurs

trois amies perdues au milieu de la bataille invitées par mon père au sourire si doux pour l’accompagner dans son parcours à cheval le soir de celle-là sur qui tombait la nuit

du sel du poivre du piment d’Espelette du thym du romarin de la brown sauce de l’amour pour lier le tout

un Savoyard rouge ayant vécu trop vieux

un ananas qui traînait encore une tome pirate quelques géraniums du beurre salades des tomates en grappe ou esseulées huit kilomètres à pied une bibliothèque un soda pour faire une pause deux fougasses une bédé le journal direction le goguenot quatre Guinness de l’amitié

un ami qui s’en va mais qui reste présent deux cent cinquante grammes de crème cent vingt cinq grammes de parmesan râpé de la ciboulette

quelques gâteaux bizarres pleins de chocolat

Eugène Delacroix quelques bières par-ci par-là un petit whisky pour se congratuler un jardin Bourriquet un opéra une paire de ciseaux

le métro le bus des cuisines des salles de bains un collier qui va bien des couleurs des odeurs à faire chavirer le cœur et la tête à faire aimer le monde

trois appareils photos cinq tubes digestifs des milliards de papilles

et…

 

plusieurs ratons laveurs.

En hommage à Jacquot, avec un clin d'oeil au grand Totor.

Et pour conclure, merci au jeune Alain de traduire le fond de ma pensée:




 

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans C'est ça la vie
commenter cet article

commentaires

semiramis 15/05/2006 17:43

et pour continuer cette incroyable et touchante  liste de petits bonheur, un gros bisou de ma part (certes virtuel mais il vient du fond du coeur )...

Fredogino 16/05/2006 06:56

Certes virtuel mais c'est un vrai bonheur...

missmio 15/05/2006 14:27

waouh!! Et dire que j'ai failli passer à coté de ça!!! a quand la prochaine?

Fredogino 15/05/2006 14:30

Tu veux être invitée, Claire Chazal? T'es la bienvenue... ;)

Juliette 14/05/2006 11:39

chuis au bord de l'indigestion... en plus vous ne semblez même pas gros... sûrement des sportifs acharnés du canapé

Fredogino 14/05/2006 12:05

des grands sportifs de canapé... enfin on a quand même trotté nos vngt bornes dans le week end ;)

Systool 12/05/2006 15:09

C'est la fête, là...Très belles images, en tout cas!!!A+SysTooL

Fredogino 14/05/2006 12:08

Merci systool, c'est sympa!

llh 12/05/2006 13:51

vivve la bonne chère.

Fredogino 14/05/2006 12:09

et les bons sentiments! On s'aime!

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs