Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 10:55
Autant le 18 juin ne me fait pas grand chose, tu sais c'est passé dans l'histoire, l'appel du Grand, là, à résister, c'est beau mais ça n'a pas eu beaucoup d'échos dans les têtes et dans les coeurs français (du moins pas avant 1944...). L'autre, bien au chaud à Londres, il ne s'est pas vraiment levé le maffre, d'ailleurs il l'a toujours eue belle, ce qu'on peut mettre à son crédit, c'est surtout son sens de l'autorité...

Bref, le 18 juin, d'accord c'est pas mal.

Mais le 19 juin, ça, ça a de la gueule. Voilà un jour où, à 20 ans d'intervalle, ce con de Michel se fout sous un camion et la Cour de cassation rend hommage au capitaine Dreyfus... un petit mois avant l'anniversaire de sa réhabilitation, 100 ans le 12 juillet 2006.

Tu te demandes quel lien peut faire mon petit cerveau malade entre ces deux évènements.

Aucun.

Ils me touchent tous deux, simplement parce que je me sens concerné. Par l'antisémitisme d'abord. Tu sais, je n'ai aucune considération, aucun respect pour les gens qui affichent leur xénophobie en général, du racisme ou de l'antisémitisme en particulier. Je ne suis pas quelqu'un de haineux par nature, mais le nationalisme me file des boutons.

Puisque tout le monde a droit a ses contradictions, sache que je suis profondément fédéraliste. Je pense que les égoïsmes nationaux sont à l'origine de la plupart des malheurs du monde depuis quelques siècles et qu'il faut rapidement dépasser ces institutions pour permettre aux peuples de vivre en bonne intelligence.

C'est pour ça que j'étais très fortement attaché au traité instaurant une constitution pour l'Europe, qui ouvrait la voie, enfin, à une Europe politique. C'est fini pour longtemps, tant pis, on ne refait pas le match et je vais rester avec mes pays, leurs Etats mesquins et dangereux pour la santé du monde.

Mais je disais donc, chacun ses contradictions, puisque je me suis retrouvé plusieurs fois à chanter la Marseillaise en pleurant d'émotion (à Twickenham notamment, un moment incroyablement poignant), comme quoi on peut être antiétatiste et patriote. Patriote et pas nationaliste.

Fier de sa patrie et pas suspicieux vis à vis des autres. Fier de sa culture (provençale, protestante, française, socialiste) et curieux et ouvert à toutes les autres, sans exclusive. (hum, je te raconte ma vie, là?)

C'est pour ça que, malgré ce qui nous rapproche, je ne serai jamais en phase avec un gauchiste crachant sur Israël au nom de la liberté palestinienne, par exemple. Je ne serai jamais du côté de Guesdes, laissant Dreyfus dans sa merde parce que sa condamnation est un problème "petit bourgeois".

N'oublions jamais de quoi la société est capable, il faut apprendre du passé, de Dreyfus, du Vel d'Hiv, de la collaboration, de la guerre d'Algérie, des expulsions par charter qui, aujourd'hui encore, sont légitimées par la haine ordinaire de pauvres gens qui croient que leur problème aura disparu lorsqu'ils n'auront plus de voisin d'une couleur ou d'une religion différente.

La peine de mort pour les salauds qui le leur font croire (pour toi qui débarque sur mon blog sans me connaître, je suis mille fois contre la peine de mort, c'est une façon de parler au second degré).

Tu sais on peut en trouver finalement un lien parce que Coluche, mort il y a 20 ans d'avoir voulu vivre trop vite, Coluche dénonçait ça régulièrement. La bêtise ordinaire. Le beauf de base, 'normalement' raciste, du sketche 'je me marre' ressemble à ça:

"On ouvre la radio pour entendre que 20 portugais, hommes, femmes et enfants vivent dans la même pièce-un-taudis-dégoûtant-, il y a une photo c'est horrible.

Je dis non!
Ces gens-là n'ont pas le droit de se plaindre!
On n'est pas allé les chercher.

D'autant que sur 20 portugais il y en a au moins un qui pourrait faire le ménage! Non, mais le personnel c'est une calamité."

Le mec est vulgaire, irrévérencieux. "Je ne VEUX pas plaire à tout l'monde" chante-t-il dans "J'suis l'andouille qui fait l'imbécile" (1975). Dénoncer le racisme ordinaire, la bêtise, c'était son message, qu'il faisait passer avec des mots, des attitudes qui touchaient tout le monde.

C'est un effort qui n'est pas facile à faire. Aller chercher plus loin que la télé, que le tapage médiatique populiste de quelques-uns. D'accepter la différence. Mais si on ne fait pas ça, on n'est pas mieux que des bêtes...

Je ne vais pas en dire plus, je vais laisser la parole à Patrick Font, qui avant d'être un malade dangereux pour lui et son entourage fut un chansonnier libertaire de grand talent:



J'ai été un peu politiquement correct, mais certaines choses sont bonnes à rappeler. Pour ceux qui veulent rire à gorge déployée avec le racisme, vous pouvez aller faire un coucou à mon pote Robert, à l'humour si particulier...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

missmio 21/06/2006 15:48

D'habitude, c'est Doctole qui me pique mes répliques!!! J'ai été plus rapide!!!

Fredogino 21/06/2006 16:48

Vous êtes des gamines :D

cricri:0025: 21/06/2006 13:25

oui les coups de gueule ca fait du bien, surtout en ce moment, il  aurait même des coups de pieds au... qui se perdent;mais au foot c'est pareil, les coups de pieds au but se perdent

Fredogino 21/06/2006 16:48

Tu l'as dit, Cricri

Systool 21/06/2006 12:10

Je crois que tout cela méritait d'être dit. Merci Bibi ;-)SysTooL

Fredogino 21/06/2006 16:48

Merci de ton soutien Nico

marithé 21/06/2006 11:35

le même sang coule dans nos veines ...Ca devrait nous rapprocher quand même !!!de grands hommes passent  et malheureusement pour Coluche, les restos sont toujours là avec de plus en plus de gens qui ne mangent pas à leur faim..en France bonne journée

Fredogino 21/06/2006 16:49

Content qu'on se ressemble Marithé...

Eric LOW 21/06/2006 11:35

d'accord à 99,9% : du racisme à Font...
pas d'accord sur le Traité... & pourtant à gauche, très pro-européen & pour 1 fédéralisme... mais pas pour qu'on nous fasse prendre des vieilles vessies d'économie libérale pour des lanternes universelles...

Fredogino 21/06/2006 16:50

Je te comprends, même si je ne suis pas vraiment d'accord je te comprends... Et je suis content que, du racisme à Font, on soit presque tout pareil ;)

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs