Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 13:16
Ce matin, j'écoutais Jean-Marc Ayrault, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, sur les ondes de France Inter. Je ne me rappelle pas encore le nom du journaliste qui remplace Demorand lors de la matinale et ça m'a fait immédiatement penser à l'interview de Pierre Moscovici par Jean-Jacques Bourdin je ne sais plus quel autre jour, et même à celle de Hollande par Demorant himself un jour encore précédent.

Impertinents, agressifs, pas souvent pertinents, les points communs m'ont sauté aux oreilles et je dois avouer que Demorand et ses petits camarades ressemblent eux aussi à ce journalisme d'aujourd'hui. D'abord, il faut bien l'avouer, ils ne se laissent pas endormir. Bon point. Le journaliste d'aujourd'hui est courageux, il suit sa ligne, il pousse le politique à la faute, il est agressif et sûr de son fait, il veut faire répondre l'homme politique à sa question.

Classe, on aime ce journaliste-là...

Pour autant, le journaliste d'aujourd'hui ne pose pas forcément les questions intelligentes. Au lieu de demander à Hollande pourquoi il n'y a pas d'unité au PS, ce dont tout le monde se contrefout, pourquoi Demorand ne l'interroge-t-il pas sur le fond ? réforme inique et destructrice du service public des hôpitaux, flicage d'Internet sans aucune contrepartie financière pour les artistes, asphyxie des collectivités locales, hausse du chômage, emprunts bidons pour masquer une relance ratée, etc. Le journaliste ne s'intéresse pas au fond. Il s'intéresse au futile. "M. Hollande, serez-vous candidat aux primaires ?". "M. Hollande, que pensez-vous de Manuel Valls ?"

M. le journaliste, qu'en a-t-on à foutre ? De la même manière, sur plus de 30 minutes, Bourdin demande à Mosco s'il est candidat. L'autre répond que non merci, pas pour le moment, il préfère travailler maintenant. - Vous êtes sûr ? - Oui - Allez ... dites-moi que vous êtes candidat... - Non on verra en 2011 ! - ah mais en 2011 vous pourriez être candidat ? - ben, si je pense être le bon oui, mais en attendant... - bon ok vous êtes candidat. Que pensez de la cacophonie ambiante au PS et la valse des candidats ?

... j'exagère à peine. Les journalistes font semblant de se désoler des réponses aux questions que les socialistes n'auraient jamais évoquées s'ils ne les avaient posées... c'est ça leur boulot ?

Et alors là, ce matin, j'ai adoré. Le monsieur qui pose les questions s'emporte contre Ayrault parce que les socialistes ont déposé contre le gouvernement une motion de censure. Ayrault lui explique que les socialistes considèrent le happening de Versailles comme une déclaration de politique générale du gouvernement. En gros, le président a fait le boulot du premier ministre et a fixé un changement de cap. Modèle social français à défendre, conseil national de la résistance, Jaurès tout ça. Fillon répond "pas du tout, la politique du gouvernement ne change pas". Ah bon, ben il a menti le président alors ? Comme à Toulon ? Comme à chaque fois qu'il fait un discours et qu'après dans les actes il se permet de faire le contraire ? Je défends le modèle social français mais à partir de dorénavant les salariés travailleront le dimanche ?

Le journaliste n'entend pas, ne comprend pas, je n'en sais rien, et insiste sur le fait que la motion de censure ne sert à rien puisque la majorité va voter contre. Il vaut mieux s'intéresser aux vrais problèmes. Ayrault répète que quand le président annonce quelque chose et qu'il fait diamétralement l'opposé avec le gouvernement, c'est grave pour la démocratie et que c'est le rôle de l'opposition de le faire savoir. Et là, paf, le journaliste change de sujet.

Donc soit on est idiot et on n'a rien foutre des sujets de fond ou de la démocratie sur Inter et Rmc, soit on est impertinents, agressifs, offensifs, mais seulement contre l'oposition.

L'été sera probablement chaud, l'hiver froid. Mais au printemps prochain, avec des journalistes pareils, les miradors pourront refleurir qu'ils ne s'en apercevront même pas...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

D&D 08/07/2009 14:58

Un peu pareil pour moi, en fait.Il paraît que c'est pas mal :-)))En espérant que les vacances ne tarderont plus quand même ;-)

Fredogino 08/07/2009 16:06


10 jours...


D&D 08/07/2009 14:31

C'est po faux :-)Je rêve ou t'as pris quelques jours de vacances ? J'espère que c'est le cas, ça ne doit pas te faire de mal, quand même.

Fredogino 08/07/2009 14:36


Non, mais j'essaie d'écrire un peu entre midi et deux... J'ai arrêté de plus prendre de pause à midi.


D&D 08/07/2009 14:16

Salut,Vraiment sympa de te relire.Et les interviews... ben... je crois que ça fait un moment que j'ai laissé tomber. J'ai beau réfléchir, je n'arrive pas à me souvenir de la dernière "intéressante" que j'aurais vu ou entendu. Bref, je vois que tu n'as pas perdu ton humour (et pas que) : le ton de la chute du billet est tout de même bien drôle (même si...). :-)

Fredogino 08/07/2009 14:28


Essayons toujours de garder du recul mon pote, c'est ce qui nous sauve.


David Sarrado 07/07/2009 21:14

Ben, ton article me déprime encore plus...

Fredogino 08/07/2009 16:07


Bah sois pas triste...


missmio 07/07/2009 18:44

Je crois que je vais guetter les miradors !!

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs