Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 16:28
Trois monstres sacrés, trois "gueules" sacrées pour une scène d'anthologie...

Pour celui qui ne connaîtrait pas l'histoire de La Traversée de Paris (le malheureux), je te la donne en vrac :

Martin (Bourvil) est passeur de marché noir dans Paris. Privé de son acolyte, il rencontre Grandgil (Jean Gabin) avec qui il va traverser tout Paris, de la rue Poliveau jusqu'à la rue Lepic, avec un cochon préparé par M. Jambier (Louis de Funès) dans des valises...

Mais avant ça, la scène culte d'un film pas si drôle que ça, mais vrai, percutant, glauque quelquefois d'un Paris à la fois terrorisé et magouilleur, où la solidarité n'est plus qu'un mot creux...


Un grand film, pour lequel Bourvil a été récompensé par le prix d'interprétation de la Mostra de Venise en 1956...

Amusant, quand on sait que Marcel Aymé ne le voulait pas pour l'adaptation. Le scénariste, Claude Autant-Lara, a renoncé à la couleur en échange de son choix pour l'acteur principal... et voilà le travail.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0026: Niconippon 08/11/2006 09:18

Eh ! Oh ! Carla, Fredo ! Si on vous dérange, faut te vous nous le dire hein une fois ! Alleï, je vous présenterai l'un à l'autre l'été 2007 pendant mon passage à Paris !

Fredogino 09/11/2006 17:25

Tu es fort urbain Nico, mais tu me gênes, voyons ...

Carla :0010: 06/11/2006 17:06

Ah bon?? ;-) J'ai tout loupé alors, mais où les trouvés?

Fredogino 07/11/2006 11:38

débrouille-toi, ma belle, il y en a de partout...

Carla :0010: 06/11/2006 16:50

je ne connais presque rien moi aux films français.... mmmmm

Fredogino 07/11/2006 11:39

C'est pas aux films c'est aux hommes français qu'il faut s'intéresser...

:0075:D@net:0075: 05/11/2006 11:09

Bon dimanche.D@net.

Fredogino 07/11/2006 11:40

Merci Danièle, bises

doctole 05/11/2006 10:34

Non seulement j’ai beaucoup de mal à me connecter depuis mon retour de vacances mais en plus, nous avons des coupures d’électricité !J’espère pouvoir venir lire vos articles vendredi prochain et vous laisser des comms personnalisés !En attendant, je vous embrasse bien fort et à bientôt !

Fredogino 07/11/2006 11:40

gros bisous, bon courage

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs