Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 16:42
Je ne suis pas très présent en ce moment...

Pourtant il m'est arrivé des trucs sympas ces derniers temps, tiens: j'ai recommencé à lire. Mercredi dernier, je me dirigeais vers un (excellent!) dîner entre amis lorsque je tombai sur une librairie ouverte, à 20h, près de la place de la République, l'Arbre à Lettres pour lui faire de la pub, j'adore le nom de cette chaîne.

Donc, j'entre à la recherche de soit L'homme à l'habit rouge, de Claude Tillier, soit la Soupe aux choux de René Fallet mais... impossible de me souvenir du nom de Claude Tillier.

Va pour René Fallet, dont le beau Seb m'avait dit le plus grand bien. Foin de Soupe aux choux, mon choix s'est donc porté sur une couverture en forme de sein, gonflé de vie et d'un ovale parfait, et sur un titre chapeautant ce sein : Comment fais-tu l'amour, cerise?

Après m'être attardé sur le sourire de la vendeuse, je me suis plongé tout de suite dans le livre, mes mains gelées bravant le froid sibérien de la capitale...

Une histoire assez sympa, d'un séducteur londonien tombant amoureux d'une parisienne exilée dans Chelsea avec son mari...

Et me voilà parti en direction de Chateau d'eau, livre à la main, plongé dans l'univers bariolé de la langue de Fallet... Un vrai bonheur, ce livre...

Bref, sur le boulevard de Strasbourg, je suis doublé par un grand noir sans âge, mais avec un énorme bonnet façon Grand Schtroumpf, et tout le ratelier du bas en or. Il me sourit :

" - Alors, on lit?"

Je lui rends son sourire. Ou plutôt, je lui en donne un des miens:

" - Oui"

Alors que je vais me replonger dans la lecture, il revient à la charge:

" - C'est pas dangereux? " toujours en souriant. Nous marchons côte à côte.

Toujours en marchant, et encore en souriant, je lâche, blasé sur le fond, joyeux dans la forme:

" - Nooooon, c'est une question d'habitude..." et je me relance dans la lecture.

" - Ah bon. Moi je viens de commencer Papillon".

Hey, là je m'arrête...

" - C'est pas vrai? J'ai vu le film avec Steve McQueen et Dustin Hoffman des dizaines de fois, mais j'ai jamais lu le livre. Comment il s'appelle le type, déjà?"

Nous nous sommes remis à marcher.

" - Henri Charrière. Il est encore vivant, dans un hôpital à Paris.

- C'est pas vrai?

- Si, j'ai vu un reportage l'autre soir à la télé, c'est ce qui m'a donné envie de le lire. C'est un juif qui lui a volé l'histoire, lui est encore vivant..."

Hum, le charme est envolé, d'un coup, paf, la faute à un préjugé tombé comme un couperet. Ca réveille, dommage.

On avait continué de marcher. Je relève la tête. La station de métro est derrière moi, ce qui veut dire que l'immeuble où je dois aller est déjà dépassé depuis longtemps.

Je salue le mec dans un petit sourire beaucoup moins franc mais toujours aussi poli que les précédents, lui serre la main et fais demi-tour... Dommage, à part ça il avait l'air sympa. Gentiment mytho, ok, mais très sympa...

Pour info Henri Charrière est mort en 1973 en Espagne, où il est enterré... 67 ans pour un mec qui a vécu l'enfer et vaincu l'océan, c'est déjà pas mal...

L'histoire de Papillon a été bien arrangée par son auteur, mais il en a vécu de belles quand même... Voir Wikipédia.

Et moi je retourne au boulot...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans C'est ça la vie
commenter cet article

commentaires

Derdre 23/11/2006 12:12

Autant pour moi...Mais qu'il est bon de laisser son coeur déverser ce qui le déchire, qu'il est doux de ne point retenir le cri du sentiment.Mais je peux aussi réfléchir, et bien que n'étant pas française je pense qu'à force de chercher uniquement les faveurs des votes, la gauche et la droite finissent par unir leurs voix. Et une société qui n'a plus de prise de position, c'est comme un vieux couple qui s'épuise en chamailleries ridicules...elle finit par s'enterrer.Enfin ce que j'en dis.A part ça, la tristesse n'est qu'une émotion parmis beaucoup que j'essaye de faire passer comme je peux.Au plaisir.

carole 13/11/2006 17:36

moi aussi je lis en marchant, c'est une question d'habitude! ah Papillon, pas lu le livre mais qu'est ce que j'adore ce film, à chaque fois qu'il repasse, je me le fais... d'accord avec toi pour le "préjugé"... ça m'aurait glacée pareil voire plus... A plus! Bises

Fredogino 20/11/2006 15:16

Steve MacQueen et Dustin Hoffman, il n'y a rien de mieux...

:0075:D@net:0075: 11/11/2006 09:18

Tu es rentré du boulot depuis ?Bonne fin de semaine.D@net.

Fredogino 20/11/2006 15:21

Je suis renttré, mais aujourd'hui...

doctole 10/11/2006 19:12

Jaimerai bien voir une vidéo de Frédo lisant tout en marchant !!!! Bisous et bon week end !

Fredogino 20/11/2006 15:21

Ouh c'est compliqué tout ça...

Carla :0010: 10/11/2006 17:15

Bonjour, petit comme pour tout le monde pareil, je n’ai plus le temps de rien et depuis mercredi entre les déplacements en extérieur et les comptes rendus le lendemain, je rentre super tard chez moi et bah je ne fais rien d’autre. Alors bon week end a toi et gros bisous

Fredogino 20/11/2006 15:22

Ah, j'ai finalement le temps de t'embrasser électroniquement.

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs