Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 10:28
On a parfois ses petites contradictions...

Moi qui aime te parler d'un livre, d'un film ou d'un artiste en général qui m'aurait touché, eh bien je ne lis pas les critiques.

Ou j'en lis peu, celles de Polac sur Charlie Hebdo, quelquefois celles du Canard, enfin celles qui ont un vrai intérêt ludique, qui se suffisent à elles mêmes parce qu'elles sont bien écrites, nerveuses et racées.

Par voie de conséquence, je ne connais pas les artistes à la mode, et même si je m'en fous un peu, j'avoue aussi quelquefois les éviter par snobisme...

Je pensais à ça hier matin, dans le bus, alors que les Massilia me chantaient qu'elles ont des pilotis et que ça rend tous les garçons fous, moi je pensais à une femme, pas n'importe qu'elle femme, une femme qui écrit, et une femme qui écrit bien, qui t'emberlificote et te tartine l'esprit de miel.

Cette femme c'est Fred Vargas, star du polar, 50 piges et 16 romans à son actif, au top depuis plus de 10 ans et son prix à Cognac, et moi je commence à peine à la connaître... Je pourrais me dire que c'a été du temps de perdu, mais ce qu'il y a bien avec l'art, et notamment avec la littérature, c'est qu'on peut y revenir.

Donc j'ai attaqué mon second rompol et je suis une nouvelle fois séduit. Après le très bon Pars vite et Reviens tard j'ai attaqué l'excellent Homme à l'envers... T'as dû le comprendre si tu me lis depuis quelque temps, j'aime les plumes joueuses, amoureuses, qui te caressent et te murmurent à l'oreille, qui te font tourner doucement sur toi même en te cachant les yeux, qui soufflent subreptiscement dans ton cou, qui te rendent meilleur et plus ouvert.

Eh bien Fred Vargas c'est tout ça, c'est de la légéreté et de l'intelligence, c'est du flegme mais aucune nonchalance, c'est du plaisir en barre. Chez elle, l'intrigue est bien menée mais ce n'est pas le plus important. Le plus important c'est les gens, elle les aime, elle le montre, et le montre bien parce qu'on les aime aussi.

J'étais sorti détendu et serein, heureux, de pars vite et reviens tard et dès les premières pages de l'homme à l'envers c'est déjà le cas. Sauf erreur toujours possible, j'en tire une conclusion :

Fred Vargas
est la première écrivaine à me faire l'amour.

J'ai aimé Agatha ChristieMarion Zimmer Bradley, plumes précises et appliquées, je n'en connais que peu et j'ai détesté Yourcenar, je lui donnerai une autre chance. Sévigné m'amuse, Staël m'emmerde, Fred Vargas me fait l'amour.

Comme Daniel Pennac, Jules Romains et Romain Gary, comme les russes qui font merveilleusement l'amour, Dostoïevski, Boulgakov, Tolstoï même j'en oublie mais pas tant que ça, ils ne sont pas nombreux les auteurs qui peuvent te prendre, te serrer dans leurs bras et te relâcher, étourdi, plusieurs heures plus tard...

Merveilleuse, magique sensation d'abandon que procure une lecture intense... De l'amour, je te dis...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans de la lecture
commenter cet article

commentaires

Carla :0010: 20/12/2006 16:17

Me voici pour mon dernier tour de l’année ! Encore une fois, je n’ai toujours pas le temps de vous rendre visite chaque jour et d’apprécier à ça juste valeur vos posts. J’espère que 2007 soit une année bien plus douce pour moi et pour tout le monde d’ailleurs. Je ne pouvais pas partir au Portugal sans vous souhaiter, du fond du coeur, de passer de bonnes fêtes dans la paix et entourés de l’amour des vôtres. Le même message certes, pour vous tous, mais il est rempli d’amour pour vous. 1001 bisous et soyez tous heureux

Tefy 09/12/2006 13:20

Pennac... excellent.... ;-)

Fredogino 12/12/2006 10:45

Je sais qu'on a au moins ce goût en commun ;)

Supermama 08/12/2006 14:31

Hummmmmmm, MIAM !

Fredogino 12/12/2006 10:50

ça donne envie, hein?

Lélé 07/12/2006 20:23

Gné, j'ai oublié de te laisser l'adresse de mon blog pour que tu me réponde...  (chui conne, mais chui gentille)

Fredogino 12/12/2006 11:01

je te réponds, je te réponds...

Lélé 07/12/2006 20:21

Coucou, t'avais laissé un commentaire sur mon blog il y a quelques temps, et j'ai cru comprendre que tu étais italien ou que tu vis en italie? Peut tu, PITIE, me dire comment on fait pour téléphoner de l'italie vers la france? C'est 0033 plus le numéro en zapant le premier 0 du numéro, c'est bien ça? Je t'en supplie, ma vie amoureuse avec le plus chouette des nounours transalpins est en jeu...

Fredogino 12/12/2006 11:02

je l'ai fait...

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs