Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 11:54
Il y a des soirées comme ça qui partent en vrille on ne sait pas trop pourquoi. Enfin si, hier, on a su pourquoi.

C'est la faute à Freud.

Tu te rappelles de ce très vieux de sketche de Coluche, pas le plus connu, où il raconte qu'il a tout lu Freud et qu'il a tout compris.

"Si j'ai bien tout compris, dit-il, le monde aurait deux problèmes. Le cul et le fric. Comme tout le monde a un cul, je me suis dit je vais m'occuper du fric. ERREUR GRÂÂÂVE!"...

Donc pour un dîner courtois entre cinq jeunes gens, le sujet a été plutôt cru, celui des pratiques sexuelles et de leurs relations éventuelles de puissant à dominé, certains défendant l'idée que tout acte sexuel induit forcément cette lutte de domination, d'autres dont ton (humble bien qu'extrêmement séduisant) serviteur niant l'idée que toute pratique sexuelle ayant une connotation de soumission, d'autres encore disant bah caca, c'est pas beau le touche pipi.

Je n'entre pas dans les détails, fellation, sodomie, brouette tonkinoise (nous étions dans un restaurant thaïlandais) mais nous y sommes rentrés. Amusant comme on peut s'emballer sur ce sujet.

Amusant comme, malgré la libération de la femme, malgré la libération sexuelle, malgré les efforts pour l'égalité, le sexe est encore considéré par certains comme, soit sale, soit instrument de la domination masculine...

Bref, si tu veux mon avis :

1° c'est chacun son cul

2° j'espère que toutes celles (j'aurais pu me servir du masculin générique mais la force de mon hétérosexualité m'en a dissuadé) avec qui j'ai fait et ferai l'amour me respecte(ro)nt suffisamment pour laisser libre cours à leurs envies et à leur imagination, sans entrave et sans complexe. On ne fait pas l'amour pour s'écraser mais pour s'élever...

Donc, la soirée a été intense, si j'ose dire, et la discussion nous a suivis jusqu'au bout en groupes sexués (les femmes d'un côté autour d'un verre, les hommes de l'autre regagnant leurs pénates respectives).

De nouveau seul, sur le chemin de l'appart, j'ai branché mon Ipod, et j'ai failli m'étrangler de rire... Dame Fortune était passé par là. Premier titre de ma compilation de retour au bercail : Jean Yanne, Rouvrez les maisons... Je te laisse écouter.

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans C'est ça la vie
commenter cet article

commentaires

carole 14/12/2006 22:58

pour Fredo : quand je disais "toi aussi" c'est parce qu'en ce moment c'est un peu la mode sur OB mais pas pour moi!pour Brod : Freud, je ne sais pas mais la neige aucun rapport avec le sexe! mon premier com plus haut répondais à l'article et mon deuxième était juste comme ça parce que j'ai remarqué la neige à ce moment là!sur bonne nuit!

Fredogino 08/01/2007 16:14

Oups :-$ on va loin lol

Semiramis 14/12/2006 22:33

comme quoi on peut parler cul en groupe sans que ça finisse toujours en partouze

Fredogino 08/01/2007 16:14

oui, et c'est bien dommage ^_^

:0075:D@net:0075: 14/12/2006 19:50

Petit coucou.Merci de ta visite.Bonne soirée.D@net.

Fredogino 08/01/2007 16:13

Toujours un plaisir de passer chez toi. Bises

eva 14/12/2006 19:14

coucou Fredo!!comment ça va ??je suis de retour, maybe pour de bon, who knows?!?!ohlalà, quel papottage cela devait faire entre gars...pire que les filles :P (encore que je ne fais jamais de ces genres de discours...je trouve qu'on risque souvent de glisser sur des sujets à peau de banane, et on peut tomber bien bas :P)mhm...ça doit donner des jolis reves tout ça!!bis étoilés, comme ton décor choupinet ! :)

Fredogino 08/01/2007 16:12

Bienvenue de nouveau, jolie Eva... un grand plaisir de te revoir...

Brod 14/12/2006 18:15

Pourquoi Carole parle de neige lorsqu'il est question de sexe. Allo, M Freud ?

Fredogino 08/01/2007 16:12

Tu voudrais dire qu'elle aurait un problème sexuel avec la neige? ^_^

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs