Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 12:02
On ne remerciera jamais assez Arte d'exister.

Il y a quelques semaines la chaîne franco-allemande a rediffusé Le bal des vampires, de Roman Polanski, ça m'avait donné envie de te parler de ce chef d'oeuvre immortel et de la plus belle actrice de tous les temps au passage, Sharon Tate.

Un tête à tête savoureux...

Ca m'avait donné l'envie, mais pas le temps, et tu me vois fort marri de ne t'en parler qu'aujourd'hui. Toutefois, on peut en conclure vulgairement qu'on commence bien l'année.

Amusant de voir que Polanski n'apparaît pas au générique

Car voilà, on ne peut pas mourir sans avoir vu The fearless Vampire Killers or Pardon Me, you're teeth are my neck, car ce serait finir sa vie dans l'ignorance la plus crasse du bonheur d'un rire sans tabou.

Desproges a fait la démonstration qu'on pouvait rire de tout (mais pas avec tout le monde). Polanski, quinze ans avant, en avait fait la preuve.

La période de séduction d'Alfred avant le bain est un chef d'oeuvre

Du vampire maniéré faisant la cour au jeune assistant avant d'essayer de le croquer au vampire juif qui rit devant le crucifix en passant par des calembours délirants et de nombreuses métaphores, tout prête à sourire et à rire dans un film que je ne me lasse pas de (re-re-re-re-re-re...) voir.

Les scènes d'anthologie se bousculent à un rythme effréné, je t'en garde une pour la fin de ce post, un peu longue peut-être (4 min.) mais ô combien éclairante sur l'ambiance unique d'un film dont l'ambition est de faire peur et rire, ou rire en ayant peur ou bien rire de la peur enfin bon tu m'as compris. Quoi, tu ne m'as pas compris? T'as qu'à voir le film, et arrête de me couper, ça m'exaspère.

L'histoire est simple, son déroulé est génial, comme souvent chez Polanski qui est vraiment un très très grand.
Après des années passées à rechercher des vampires, le professeur Abronsius (Jack McGowran) et son jeune disciple Alfred échouent dans une auberge de Transylvanie présentant nombre d'indices de leur présence. Alfred (Polanski) tombe amoureux de la magnifique Sarah (Sharon Tate, disparue assassinée à 26 ans alors qu'elle était enceinte de huit mois par le trop célèbre Charles Manson), la fille de Shagal (Alfie Bass), l'aubergiste, qui est brutalement enlevée par le comte von Krolock (Ferdy Maine).

Une attaque bien calculée...

Alred et Abronsisus vont bien sûr partir à sa rescousse, Abronsius parce que c'est l'avèment de ses recherches, et Alfred par amour. Cette chasse aux vampires est jubilatoire, parce que c'est une farce incroyable, parce que McGowran est incroyable de drôlerie en professeur farfelu, si fragile et pourtant indestructible, Tate est magnifique dans son double jeu de vamp soi-disant prude, Alfie Bass est irrésistible en vampire juif... enfin le bossu (parce qu'il y a toujours un bossu, joué ici par Terry Downes) est terrifiant de laideur, de bêtise et de brutalité...

Bref, si tu ne l'as pas vu vois-le, si tu l'as vu revois-le, parle-z-en parce qu'en ces temps de bêtise où les gens ont un peu trop tendance à se prendre au sérieux, il est bon de voir qu'on peut farcer un film bourré d'intelligence, de finesse, de double-sens et d'interprétations. La bande annonce peut te donner des idées, autant que cet extrait, (en anglais je suis désolé) de mon passage préféré...


envoyé par Fredogino

Conclusion : le titre style série Z est génial, le film est un chef d'oeuvre de tout premier plan, mitonné aux petits oignons. Si tu l'as déjà vu tu peux aller consulter le décryptage du film par Philippe Leclercq sur le site du Centre national de la documentation pédagogique.

Si tu ne l'as pas vu, MAIS QU'EST-CE QUE TU BRANLES ? VA-Z-Y!!!!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FlOw 03/03/2007 19:36

mais ouais, qu'est ce que je branle donc ??? il faut que je mate ce film ...
au fait : géantiqqime la bannière, classe, le menu ...
code à recopier : fnn ... ouf...

Fredogino 05/03/2007 16:29

Merci beaucoup, faudra que je refasse tout ça mais j'attends d'avoir un peu de temps.Et il faut que tu ates ce film, il est ENORME!

christian et renée :0027: 28/01/2007 11:21

BONJOUR CHER FREDO .Je suis très très fachée , cricri aussi , tu oses me dire que tu es au vieu port , alors que c ' est à pieds à 1 quard ' heure 2O min à peine de chez moi , c'est honteux , tu m'avais pourtant promis de me le dire la prochaine fois que tu venais.J' espère que tu vas bientôt corriger cette NEGLIGEANCE.Tu parles fort bien d'un film qui m'a aussi profondément marqué et que j'ai adoré , chaque fois qu'il repasse je remet le couvert , mais la fin me déçoit chaque fois . Dommage , je l'aurai préférée différente.En t'espèrant en pleine forme et en renouvellant tous nos voeux. Gros bisous du matin .Mamiekéké et cricri d'amour.

Fredogino 29/01/2007 10:52

Merci Renée, bises et obn week end...

Carla :0010: 18/01/2007 18:54

bisous du soir........ alors t'es où? ;-(

Fredogino 19/01/2007 11:22

Ben j'étais crevé, et débordé du matin au soir...

amelichan 17/01/2007 12:20

le bourguignon s'insurge !!!! et ben tant pis !! entretien avec un vampire, c'est un très bon film !!!!! toc :)très bien adapté ! très noir, très sensuel ! je suis fan !la reine des damnés, ca, c'etait une merde oui....(le film)

Fredogino 19/01/2007 11:24

T'as raison Amelichan, j'aime beaucoup entretien avec un vampire, excellent film...

:0075:D@net:0075: 17/01/2007 10:14

Coucou !D@net.

Fredogino 19/01/2007 11:25

Salut Danièle, bises

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs