Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 16:12
Chose promise, chose due, je t'avais dit que je parlerais de troisième homme, alors je le fais.

Tu le sais, la règle de l'élection présidentielle veut qu'il ne peut y avoir que deux candidats présents au second tour, les deux arrivés en tête du premier.

Le troisième homme, c'est le grand perdant. Aux jeux olympiques c'est le quatrième, celui qui a la "place du con".

Alors c'est vachement important le troisième pour au moins deux raisons, une mauvaise et une bonne.

D'une part, c'est celui qui casse le train-train habituel de l'affrontement droite-gauche, qui fait office de bouée de sauvetage intellectuel pour tous les incultes (ou les mal-réfléchissant) qui pensent que droite et gauche c'est pareil, c'est le bon cheval qui permet de ne pas choisir véritablement, ou qui retarde le choix...

D'autre part, et c'est beaucoup plus intéressant, c'est "le troisième homme" qui décide en grande partie du résultat final de l'élection... Chirac en 81, Barre en 88, Balladur en 95, Jospin en 2002...


Pour les médias surtout, c'est souvent la possibilité de vendre plus de journaux en faisant des gros titres tapageurs (Et si c'était lui?, après le et si c'était elle?).

Partant,
depuis quelques élections, la personne qui arrivera en troisième position fait l'objet d'un intérêt grandissant dans les médias. En 2001, les médias avaient artificiellement monté en épingle la candidature de Jean-Pierre Chevènement comme LE troisième homme, avec pendant une bonne période de la campagne un score à deux chiffres, pour finalement qu'il se retrouve 6e derrière l'improbable (mais sympathique) Arlette Laguiller, avec un piteux 5,33%.

Le troisième homme, c'est celui qui permet aux journaux de tous les supports médias de ne pas craindre le ronronnnement d'une campagne bicéphale. Pour ça, on trouve un candidat pittoresque et on le monte en épingle.

François Bayrou, son accent du Béarn, sa tête d'ahuri avec une main de fer, sa bienpensance de catholique pratiquant qui aime tout le monde et qui fait oublier qu'il est est le lien entre la droite catholique conservatrice pompidolienne et la droite libérale madeliniste. Point de fusion de deux droites, mais au centre, "ni droite ni gauche".

Va comprendre, Charles... Ce qui est le plus marrant, c'est que Bayrou, produit de cette agitation médiatique qui cherche à sortir une personnalité sympa entre les deux S, se plaint lui-même du traitement de l'information, c'était à Claire Chazal, en septembre 2006, me semble-t-il :

« Les grands médias ont orchestré pour les Français un choix dicté à l'avance. L'argent et la politique doivent être séparés ; notamment lorsque des puissances économiques détiennent de puissants médias (...) c'est un problème républicain. »

Alors je me demande une chose, bêtement :
Est-ce que c'est juste parce qu'il a une bonne bouille qu'on nous vend cet ersatz comme troisième homme, ou bien parce qu'on veut encore une fois endormir tout le monde?

HE, HO ! Réveillez-vous, TF1, France 2, Europe 1, France info, Le Monde, Marianne (pfff, Marianne les laïcards qui servent la soupe à un catho pratiquant qui a foutu plus d'un million de personnes dans la rue pour sa réforme avortée de la loi Falloux...) et tous les autres,

LE TROISIEME HOMME, c'est Jean-Marie LE PEN !!!

S'il n'est pas deuxième ou premier...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

Marion 27/02/2007 20:06

Sur un blog privé ne t'attends pas à voir les français changer quant au vote sur Le Pen. Tant que Ségo  jouera la carte de la démagogie et fermera les yeux sur les vraies problèmes et qu'on s'attardera sur ce fameux troisième homme... et ben on n'ira pas bien moin !

Fredogino 28/02/2007 17:34

Je comprends rien à ce que tu veux dire, Marion. Et j'aimerais bien savoir ce que tu appelles 'vrais problèmes'...

christian et renee :0027: 20/02/2007 14:04

salut mon FREDO . que j'aime , oui bien sur que je t'aime et tu le sais , mais pour une fois je viens te soutenir , pour le soit disant 3èm homme BAYROU et non moins bête immonde comme tu le dis si bien LE PEN , le premier c'est du toc et le deuxième du toc toc tu vois ce que je veux dire . Il faut se battre pour ses convictions mais ne pas accepter les imbéciles.Bonne journée à toi mon grand , bisous marseillais et à bientôt j'espère , tu m'oublies un peu ces derniers temps   .Mamiekéké et cricri d'amour.

Fredogino 21/02/2007 23:09

Ah, Renée!!!! Je t'oublie, je t'oublie, je fais ce que je peux je t'avoue, je ne suis pas aussi présent qu'avant...

jean molo 19/02/2007 16:02

Je propose de tracer bientôt un protrait robot du troisième homme en direct avec une caméra.Je vous tiendrai informé de la mise en ligne de cet exercice, dès que je serai passé en dessous de 37,5... pas % mais °c.J'ai chaud.Jean MOLO, élu local.

Fredogino 21/02/2007 23:14

C'est le sexe, ça fait monter la pression

amelichan 19/02/2007 12:12

qu'est ce qu'il faut pas lire ici !!!!! j'hallucine.......vous devriez vous rejouir de voir un centriste 3e homme plutôt qu'un facho !!! rigolez rigolez....bayrou va définitivement récupérer les libéraux de gauche comme DSK....je l'espère !un peu de pragmatisme et moins de clivages.....et vous comprendrez que le programme de bayrou est une nouvelle conception de la politique...du pragmatisme, du réalisme !! rien à avoir avec la démagogie débile de Mme Royal, qui devient de plus en plus pathétique...et qui consiste à materner les français (comme sarko d'ailleur.s..lui c'est le pôpa...)chez "arlette", comme dit D@net.....il a été excellent justement.......voilà bien la première fois que je vois une homme politique parler simplement, sans grandes phrases poétiques et dramatiques....bayrou c'est enfin le gouvernement à la canadienne ou à la britannique que j'attendais !!votez François !!!!!!!!! :) (bon j'espère que tu me banniras pas de ton blog pour autant ! je t'aime bien quand meme !! :)

Fredogino 21/02/2007 23:29

Le clivage, chère Amélie, il en a profité longtemps, le centre, et il était profondément ancré à droite, alors... Aujourd'hui il veut se présenter comme au-delà du clivage, mais sa famille de 50 ans, c'est la droite... je ne peux pas y faire confiance...

krissolo 18/02/2007 15:16

Hello,
Et si, dans 2 mois, le 3ème c'était ... Sarkosy? Bouffé sur sa droite par Le Pen et De Villiers, érinté sur sa gauche (bien que le terme de gauche soit ici tout relatif) par Bayrou et laché dans son propre camp par les nostalgiques d'un gaullisme qu'il ne représente plus (si jamais il l'a représenté un jour).
Il reste encore plus de 60 jours encore avant l'élection. A pareille époque, en 2002, c'est Jospin qui était élu ... selon les sondages (et mme Parisot était pourtant déjà à la tête de l'IFOP, Bouygues à TF1, Elkabach sur Europe 1 et Giesberg au Figaro).
Bon dimanche.
PS : Si vous avez 5 mn, passez voir mon dernier article, il contient notamment une vidéo parlant du cador de l'UMP qui est plutôt amusante.

Fredogino 21/02/2007 23:31

On ne sait jamais... mais dans l'état actuel j'ai du mal à imaginer que Sarko n'y soit pas...

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs