Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 11:38
Ballade pour 87

Il en est d’un seul mot que de cent

De cette année non pas bénite

Quatre vingt sept eut des accents

Pointus de moine cénobite.

La puberté, d’une visite

Avait fait une installation,

De complexes et mines contrites

J’en avais une adoration.

 

Abandonné depuis un an,

Pour un ado c’est insolite,

Le foot n’était plus mon amant

Esprit médiocre, trop d’inconduites.

Faut ajouter, pas hypocrite,

Mauvais à ce jeu de ballon

Au tennis j’étais une élite

J’en avais une adoration.

 

Avec bons mots toujours parlant,

(Les honneurs détournent l’ermite)

Délégué de classe depuis un an

Tout le collège eus ce mérite.

Le midi, pas de belle truite

Mon frère et moi, avec passion

Le « père Noël » en boucle,  mythe,

J’en avais une adoration.

 

Un catéchisme en Protestant

J’avais accepté cette invite

Passion de Dieu, pas sa maman,

Amour du proche en plébiscite.

Amour et foi de la Narration

De la connaissance émérite

J’en avais une adoration.

 

Prince, histrion novice et spirite

J’aimais déjà l’érudition

Des rayonnages hétéroclites

J’en avais une adoration.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fred 10/03/2007 04:04

Et tu n'as eu QUE 16 au bac de français !

Fredogino 10/03/2007 10:31

ouais je sais c'est nul... :0069:

:0075:D@net:0075: 06/03/2007 13:40

Tu te reposes un peu aujourd'hui ?Bonne journée.D@net.

Fredogino 06/03/2007 15:05

ben non, je suis reviendu...

Carla :0010: 06/03/2007 13:00

bisous beau gosse et passe une bonne semaine!

Fredogino 06/03/2007 15:05

Je t'embrasse, salut!

:0066: Youk 1er de Bourgogne 05/03/2007 17:20

Mazette ! Un poète, le bougre !***Et ça ?http://nouvelelanportois.over-blog.com/article-5895229.htmlAmicalement.

Fredogino 06/03/2007 11:22

Oui, je pense que je vais en parler...

Platjaire 05/03/2007 16:30

Aboule!
Cafe en ligne?

Fredogino 06/03/2007 11:22

avec Grrrrand plaisir

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs