Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 13:43
"Quand on a des responsabilités essentielles dans un département, une région ou à plus forte raison dans le pays, on ne démissionne pas. On démissionne lorsqu'il s'agit vraiment d'un intérêt national majeur. (...) Ce n'était pas le cas car il fallait faire fonctionner la France."

"Je considère que le lobby juif – pas seulement en ce qui me concerne – est capable de monter des opérations indignes, et je tiens à le dire publiquement"

"J'ai dit en parlant de Bruno Gollnisch que je blâmais ce qu'il avait dit mais que pour le reste, je l'avais connu et que c'était un homme bien."

C'était vendredi dernier, et Raymond Barre, 83 ans, ancien maire de Lyon, ancien premier ministre de Valéry Giscard-d'Estaing, ancien ministre des finances, ancien "meilleur économiste de France", ancien candidat UDF à l'élection présidentielle de 1988 (16,5% tout de même) a donné sa version de l'histoire de France en parlant ainsi respectivement de Maurice Papon, de l'attentat contre la synagogue de la rue Copernic, et du plus proche lieutenant de Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch.

La question que tous se posent aujourd'hui, c'est de savoir si en faisant ces déclarations favorables à Papon et Gollnisch, et en fustigeant le soi-disant "lobby juif", Raymond Barre fait la preuve d'une sénilité pas vraiment précoce, ou bien s'il retrouve les idées de sa jeunesse. Jacques Lanzmann, lui, a fait son choix dans les Rebonds de Libé : antisémitisme.

Cet homme-là avait jusqu'ici le respect de beaucoup, il l'aura perdu à coup probable (j'ai failli dire à coup sûr, mais ces derniers temps, je doute de l'humanisme des mes congénères). Finalement, c'est un vieux monsieur et cette interview à France Culture le fera définitivement basculer dans l'oubli dû aux médiocres.

Non, ce qui est grave, c'est que ces déclarations sont passées quasiment inaperçues, comme le craignait récemment Jacques Attali, dont il faut aller voir le blog extrêmement pertinent, même si je ne suis pas toujours en phase avec ses analyses.

Le bon gros monsieur Barre qui dérape juste avant un sondage catastrophique de ce début de semaine sur la vision des "français" sur l'immigration, j'ai un peu mal à ma France...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans De l'actu
commenter cet article

commentaires

Supermama 15/03/2007 17:40

Je te copie-colle pour info un extrait de la newsletter du jour de Télérama qui fait suite aux propos de Barre :
Attention, changement ! Ne tentez pas d'écouter, à 16h30 sur France Inter, l'émission consacrée à Raymond Barre, comme annoncé dans les pages de Télérama. Frédéric Bonnaud, qui l'avait invité pour son livre L'expérience du pouvoir, l'a déprogrammé, estimant — à juste titre — que ce portrait était en décalage avec l'actualité récente. En effet, jeudi 1er mars, sur France Culture, Raymond Barre tenait des propos pour le moins surprenants. D'une part, il incriminait « le lobby juif capable de monter des opérations indignes ». D'autre part, il défendait Maurice Papon, « qui a été un bouc émissaire », et qualifiait Bruno Gollnish, ancien élu du Front National condamné pour avoir tenu des propos négationnistes, d'« homme bien ». Ces assertions ont immédiatement été condamnées par la LDH, les associatons anti-racistes, le CRIF, la Licra et Jacques Lanzmann, le réalisateur de Shoah. A la place de ce vieil homme désormais couverts d'opprobres, Frédéric Bonnaud recevra Jérôme Deschamps pour une pièce de Labiche, L'affaire de la rue Lourcine, et le cinéaste Alain Cavalier pour son autobiographie sur DVD. La culture comme rempart contre l'inacceptable. ◆ V.B. 16.30 - La Bande à Bonnaud - France Inter

Fredogino 19/03/2007 14:12

Il est bien ce bonnaud... En plus je l'ai écoutée, cette émission. Géniale.

bob2bob 09/03/2007 15:09

J'ai écouté cette interview. Perso je trouve qu'elle avait un petit côté pathologique. Le journaliste qui insistait pour qu'il se rende compte des propos tenus et Raymond qui répétait comme un vieux sénil, ...Flippant et pitoyable.

Fredogino 09/03/2007 16:01

Ca fait un peu mal au cul quand même...

Fred 09/03/2007 12:02

Moi j'ai juste envie de dire "Gros con!"

Fredogino 09/03/2007 16:01

Gros vieux con.

Tefy 08/03/2007 10:15

Il devient de plus en plus gâteux ce Barre.... Bayrou a perdu un possible premier ministre..... lol

Fredogino 09/03/2007 16:06

lol, t'es salaud, là

Youkou en viendra Tabou ! :0029: 07/03/2007 22:59

arff j'ai dû passer en mode hibernation... (heu m###... c'est pô la période) :D

Fredogino 09/03/2007 16:07

Ben... alors?

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs