Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 13:24
De 1992 à 1997, la crise d'adolescence.

Oui, je sais ce que tu vas me dire, une crise d'adolescence de 17 à 22 ans, c'est un brin en retard. Et pourtant c'est le cas.

1992, c'est l'année du bac de français, et je passe plus de temps à jouer au baby et au snooker qu'à réviser. Mes relations avec ma matière préférée, le français, se sont détériorées et le conflit est ouvert avec ma prof, Mme Desw., qui saque les adolescents irrespectueux dont je fais partie.

Malgré ce, je tiens le jour du bac le 16 que je mérite à l'écrit. Je ne le sais pas encore, mais elle a écrit dans mon livret scolaire : "croit un peu trop en ses capacités". Avec tout le respect que j'ai pour une défunte prématurée (accident de voiture), quelle morgue et quel aveuglement chez ce mauvais pédagogue !

1992, c'est aussi l'année des "barjots", qui rapportent la médaille de bronze de Handball aux JO de Barcelone, la France découvre un sport que je pratique depuis 4 ans, et que j'apprendrai vraiment à pratiquer deux ans plus tard avec le grand (par le talent) Jean-Do. La France découvre surtout des doux dingues, pas vraiment pro mais déjà stars, que sont Richardson, Volle, Gardent, Quintin, Lathoud, Munier, Perreux et autres Martini.

A l'époque, deux équipes de France ont dans leur cage un Bruno Martini : le foot et le hand. Mais c'est le hand qui gagne, malgré ce qui reste pour moi comme l'une des plus belles équipes de France de football de l'histoire...

Ensuite, les années se suivent et se ressemblent jusqu'en 1997, nonchalantes, tranquilles, sous le signe de la fête, du handball. ni le travail, ni les résultats ne suivent. Si le baccalauréat a été (trop) facilement acquis, rien ne vient seul, et je ne m'en suis pas encore vraiment préoccupé, j'ai laissé faire.

Je ne sais pas si c'est en 1997 que vient le déclic, mais il est sûr que cette année où j'obtiens enfin le DEUG de Droit est importante. Je suis soulagé, et tout va redevenir plus facile, et moi plus volontaire.

1997, c'est le premier remplacement à La Poste, celle de Rognes, en lieu et place de Guy qui m'apprend à reculer l'Express "aux rétros" et qui me donne un conseil que j'ai toujours été incapable de suivre : "Plains-toi toujours de ta charge de travail, si on ne t'enlève pas, on ne t'en rajoutera pas..." Pendant la tournée, chaque jour, j'amène le journal à une petite vieille qui, tous les jours, pour me remercier, porte avec gourmandise la main à sa poche et, son vieil oeil malicieusement plissé, m'offre un bonbon... Tous les jours.

Le bon vieux temps, déjà... Bib m'apprend à faire de la moto, et c'est malheureusement grâce à un évènement tragique de sa vie que le groupe de petits cons qu'on est va devenir un groupe de vieux potes qui n'ont pas peur de s'aimer.

Je ne me rappelle plus si son père décède cette année-là, j'ai gommé ce truc de ma mémoire, notre tristesse à tous, ce jour pourri, glacé, où il pluviotait et où on essayait de tenir le choc, blottis les uns contre les autes, à ne pas savoir quoi dire. Putain de crabe qui l'a attrappé en pleine boure à cinquante piges pour le lâcher vidé deux ans plus tard...

Malgré ça, il y a du bonheur partout et surtout de l'amitié, chaude et forte, qui nous tenait tous ensemble à Bélan, Péluche, Rognes, Marseille ou Ancelle...
C'est aussi l'époque des virées d'un jour en Italie avec le Pâté du Platjaire

"- T'as TD demain?
- Non.
- Combien t'as sur toi?
- 150F et toi?
- 75. C'est bon, on paie le péage. C'est parti."

... A la fin de l'année, on va aussi découvrir le bonheur de Dwaguignan, du Countwy, enfin de cette ville proche de tout : la montagne à 200 km, la mer à 200 km, la première grande ville (Aix en Provence) à 200 km... Luigi n'est pas encore le businessman prodige qu'il est aujourd'hui, ni le père de famille respecté...

1997. On appelle ça les jours heureux?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carla 21/03/2007 21:14

c'est vrais? t'es gentil? Très gentil? :-) bon bah..... d'accord je te pardonnnnneeeeee ;-D

Fredogino 22/03/2007 16:05

cool. :-$

niol 14/03/2007 13:15

ouai je comprend pourquoi on est pote tu dis ca beaucoup mieux que moi

Fredogino 14/03/2007 18:03

Je crois qu'on est sur la même longueur d'onde cher coloc...

:0026: Niconippon 11/03/2007 01:44

Hum...laisse moi deviner ! Tu étais le Fonzie de la bande, le Ralph, le Potsie ou le Richie ? Hum...je dirais un mélange entre Richie et Ralph.Et pas de filles entre 1992 et 1997 ?????

Fredogino 12/03/2007 23:16

Entre Richie et Potsie, oui !!!

le pas sage 10/03/2007 19:21

salut
c'est vrai qu'en hand ball les français sont devenus très bons
j'y jouait quand j'étais gamin , il n'y avait pas que le foot
bonne soirée

Fredogino 12/03/2007 23:17

Eh ouais, c'était le bon vieux temps...

SysTooL 10/03/2007 14:52

De drôles d'années, semblerait-il... ;-)A+ Fredo et bon week-endSysT

Fredogino 12/03/2007 23:17

Bah des années de vieil adolescent...

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs