Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2005 6 17 /09 /septembre /2005 23:00
Tiens, en voilà un livre qui est sympathique, frais et facile à lire.

"Petits suicides entre amis", d'Arto Paasilinna, raconte l'histoire d'un groupe de désespérés qui décide de se lancer dans un suicide collectif. A l'initiative, un entrepreneur qui collectionne les faillites en tout genre, le "président", et un colonel sans affectation. Le "président" est triste, sa femme est pathétique, il vient de foirer son énième entreprise, il est criblé de dettes et soupçonné de fraude. Bref, il décide de se foutre un balle dans la cafetière, dans une grange isolée. Là, il tombe sur le colonel, veuf inconsolable depuis trois ans, marri de ne pas pouvoir développer ses talents, dans la voie de garage où il est.

Sa pendaison est interrompue par le président, qui se dit qu'il n'est pas convenable, premièrement de se suicider dans un lieu où quelqu'un est déjà mort et deuxièmement, s'il refuse son suicide, il n'est pas humain de laisser quelqu'un d'autre passer à l'acte sous ses yeux. Bref, il le sauve..
Ces deux hommes décident d'organiser une réunion avec d'autres suicidaires, histoire d'en parler. Ils passent une annonce dans le journal:

"Songez-vous au suicide?
Pas de panique, vous n'êtes pas seul.
[...]
Essayons ensemble."

Le succès que leur annonce va rencontrer ne les dépassera pas, ou plutôt, pas longtemps. Ils ont de la ressource, et rien à perdre.
Un périple désopilant va les conduire, avec une trentaine d'autres suicidaires, de la Finlande au Portugal, en passant par la Suède, la France, la Suisse...
Il y a dans ce livre un humour noir ravageur, dans le plus pur style désenchanté, et sans tabou. Tout y est traité avec détachement, jamais avec désinvolture. L'auteur se plaît à être toujours grave, à ne rien galéjer, ce qui rend les situations encore plus décalées.

Parce que ses personnages sont scrupuleux, leurs réflexions sont sérieuses, leurs intentions aussi, ils n'ont peur de rien et foncent à tombeau ouvert dans les bras de la mort.

Leur objectif: un suicide collectif, qui ne soit pas barbare, qui soit impressionnant, beau à voir, inoubliable. Ils veulent faire de leur mort un grand et beau moment de franche camaraderie.
J'ai pris du plaisir à lire ce livre qui n'est jamais grandiloquent, qui ne cherche pas à livrer de morale. un excellent divertissement pour qui sait apprécier l'humour nordiste...

Partager cet article

Repost 0
publié par Fredogino - dans de la lecture
commenter cet article

commentaires

Or, donc...

 
Time flies, comme ils disent. Les gens qu'on aime disparaissent, des horreurs se produisent, et on avance. On a le droit, on a le devoir de croire que l'omme peut s'en sortir, on a le droit de rêver, d'aimer, de rire et de chanter.
 
Le monde meilleur, il faut le faire, il faut en parler. alors on apporte notre petite contribution, et si ça ne plaît pas, au moins ça débarrasse. Ca débarrasse la tête, le ventre, le coeur.

Si tu as apprécié, participe et reviens. Il y a du blanc et du rosé au frais. Du saucisson au cellier. Du fromage qui pue à tous les étages... Le rouquin est sur la table, sers-toi, trinquons, et profitons de la vie ! Echangeons, mélangeons, partageons... 

Recherche

Mes Vieux Trucs